Montréal
22:12 9 février 2020 | mise à jour le: 9 février 2020 à 23:17 temps de lecture: 3 minutes

Déneigement: encore plusieurs jours pour tout enlever

Déneigement: encore plusieurs jours pour tout enlever
Photo: 123RF

La cinquième opération de chargement de la neige de la saison suit son cours à Montréal et devrait être complétée vendredi. Dimanche soir, 16% du chargement avait été réalisé.

«Toutes les entrées et les sorties de ville ont été dégagées et les grands axes sont entrain de se faire», a expliqué le porte-parole de la Ville, Philippe Sabourin, au cours d’un entretien téléphonique. «Lundi à l’heure de pointe, les gens pourront accéder relativement facilement en ville. Sur les grands axes, ils pourront se déplacer.»

L’opération visant à amasser les 35 centimètres de neige qui se sont abattus sur Montréal a commencé samedi matin à 7h. «Ce qu’on a toujours dit depuis le début, c’est que ça va être une opération longue. On demande à tout le monde d’être patient. Notre objectif est de terminer vendredi», a dit M. Sabourin.

«Avec les grands vents qu’on a eu vendredi, beaucoup de neige qui était sur les toits s’est retrouvée sur la chaussée», faisant en sorte que cinq centimètres de neige additionnels se sont retrouvés au sol, a expliqué le porte-parole.

Les températures particulièrement froides de samedi soir ont compliqué la tâche des employés. Il faut savoir qu’un quart des précipitations est éliminée dans le réseau d’égouts et par grands froids, il est plus difficile de faire fondre la neige dans les 16 puits en raison de la température de l’eau.

«Le grand froid a ralenti la cadence sur les chutes à égouts. Dans ce temps-là, il faut rediriger les camions vers des sites de surface qui sont situés un peu plus loin, donc ça a tendance à ralentir les opérations», a expliqué le porte-parole.

Les sites de surface, immenses, reçoivent les 75% de neige restants. Avant la tempête de jeudi, il restait encore de 40 à 50% d’espace sur ces sites. «On n’a pas de préoccupation pour l’espace de stockage», a assuré M. Sabourin.

Les camionneurs sont de retour au travail après avoir bénéficié de pauses en alternance durant la fin de semaine pour des questions de sécurité.

«On dispose maintenant de toute notre force de frappe. Toutes les équipes sont à pied d’œuvre.» L’opération mobilise 3000 employés et 2200 véhicules.

Par ailleurs, les souffleuses doivent parfois passer deux fois sur la même route étant donné les quantités importantes de neige, a ajouté M. Sabourin, ce qui ralentit le travail.

Cette année, le budget alloué au déneigement s’élève à 177,8 M$.

Lundi matin, plus de 50% du ramassage de la neige devrait avoir été effectué sur les axes routiers desservis par Transports Québec, selon le porte-parole Gilles Payer.

Articles similaires