Montréal
09:48 8 février 2020 | mise à jour le: 8 février 2020 à 09:48 temps de lecture: 3 minutes

Tempête: déjà une cinquième opération de chargement de la neige à Montréal

Tempête: déjà une cinquième opération de chargement de la neige à Montréal
Photo: Josie Desmarais/MétroLes opérations de déblaiement et de chargement de la neige coûtent environ 1M$ du centimètre de neige à la Ville.

Tel qu’attendu, la Ville de Montréal a déclenché samedi une cinquième opération de chargement de la neige cet hiver.

Jeudi, la Ville s’était dite «confiante et prête» à l’approche de la tempête qui a balayé la métropole jeudi et vendredi. Au total, plus de 30 cm de neige se sont accumulés par endroits.

L’exercice de chargement s’est amorcé vers 7h, samedi. Au moment d’écrire ces lignes, quatre arrondissements avaient commencé à accumuler les précipitations tombées hier et avant-hier.

Toute la journée vendredi, les équipes de la ville-centre avaient effectué des opérations d’épandage et de déblaiement pour faciliter les déplacements.

Un cinquième

Il s’agit de la cinquième opération complète de chargement de la neige de la saison 2019-2020. L’an dernier, la Ville en avait menées six au total.

Déjà jeudi, le porte-parole administratif de la Ville, Philippe Sabourin, avait admis que les quatre opérations de chargement menées jusqu’à maintenant constituaient «un chiffre plus élevé qu’à la normale».

Après ce quatrième exercice de chargement cet hiver, la mairesse Valérie Plante avait avoué qu’elle craignait de dépasser les budgets de déneigement à nouveau.

En 2018, entre 200 M$ et 225 M$ avaient été dépensés par la Ville pour le déneigement alors que celle-ci n’avait prévu que 163M$ à son budget. Cette année, Montréal a budgété une enveloppe de 177,8 M$ pour les opérations de déneigement.

Historique

L’hiver a commencé tôt pour les cols bleus, qui ont mené un premier exercice de chargement en novembre.

Depuis, trois opérations se sont succédé. Une autre opération locale dans certains arrondissements a eu lieu fin janvier.

Depuis cette année, la Ville permet aux arrondissements de décréter de leur propre chef deux chargements locaux de la neige.

Accidents

La neige a causé bien des maux aux automobilistes québécois, vendredi. Tard hier soir, la ministre par intérim de la Sécurité publique, Andrée Laforest, avait confié en point de presse que les autorités avaient comptabilisé «1250 incidents» depuis le début de la tempête.

«Un sérieux à Saint-Hyacinthe a impliqué 70 véhicules, a-t-elle poursuivi. Une voiture de la Sûreté du Québec a été impliquée dans le carambolage.»

«Aucun décès» n’avait été comptabilisé sur le territoire à ce moment.

Articles similaires