Actualités

Une première opération de chargement de neige mercredi

Une première opération de chargement de neige mercredi
Photo: Pablo Ortiz/MétroPlusieurs arrondissements de la Ville de Montréal ont décidé de lever les interdictions de stationnement pour faciliter le déneigement des rues. Archives Métro

La première opération de chargement montréalaise de la saison aura lieu mercredi matin. Selon le conseiller de ville Jean-François Parenteau, c’est «une première d’avoir un chargement si tôt en saison».

Les premiers camions s’affaireront mercredi à 7h à amasser la neige tombé lundi et mardi. Environ 20 cm de neige ont couvert la métropole québécoise depuis le début de la semaine et quelques centimètres de plus sont attendus.

Le responsable des services aux citoyens au conseil exécutif de la Ville, Jean-François Parenteau, a confirmé sur Twitter qu’il s’agissait d’un fait rare que de charger de la neige aussi tôt dans la saison. «La dernière fois, le plus tôt qu’on la fait, c’est le 19 novembre», avait-il affirmé lundi, en conférence de presse.

Selon MétéoMédia, il est tombé plus de neige lundi et mardi à Montréal que «ce qui tombe en moyenne durant tout le mois de novembre».

Déjà des sommes

L’administration montréalaise tenait un point de presse sur les opérations de déneigement et de déglaçage, lundi. La Ville prévoit cette année un budget de 166,4 M$ pour le déneigement. C’est une bonification de 3 M$ par rapport à l’an dernier.

«La Ville ne ménage pas d’efforts pour assurer le déneigement, que ce soit fait de manière efficace pour tous les usagers de la route et assurer une grande fluidité dans les déplacements», avait soutenu M. Parenteau lundi.

Face à une bordée surprise comme celle-ci, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, invite les automobilistes «qui n’ont pas encore installé leurs pneus d’hiver à ne pas prendre leur voiture pendant les prochains jours» et à prioriser le transport en commun.

En moyenne, une opération de déneigement nécessite environ 1 M$ par centimètre de neige tombée, estime la Ville. Une bordée comme celle d’hier amènerait donc des coûts de plus ou moins 20 M$. Mme Plante se dit tout de même prête à adapter le budget de déneigement.

Le chargement de la neige survient lorsque plus de 10 cm de neige s’accumulent. Le déblaiement des trottoirs se fait quand 2,5 cm restent au sol.

En plus de mener les opérations centrales de chargement, Montréal prévoit donner plus de pouvoirs aux arrondissements pour déneiger cet hiver. Chacun d’eux aura l’occasion de mener deux opérations «locales» de déneigement au cours de la saison froide.

– Avec Zacharie Goudreault