Montréal
16:46 5 août 2020 | mise à jour le: 6 août 2020 à 16:36 temps de lecture: 3 minutes

Itinérance: Montréal accorde près de 294 000$ à la réalisation d’une maison de chambres

Itinérance: Montréal accorde près de 294 000$ à la réalisation d’une maison de chambres
Photo: Archives | MétroLe responsable de l'habitation à la Ville, Robert Beaudry.

La Ville de Montréal accorde près de 294 000$ à un organisme qui lutte contre l’itinérance afin que celui-ci puisse démolir une maison de chambres désuète dans Ville-Marie et en construire une nouvelle au même endroit.

«Afin de sortir les gens de la rue, ça prend des logements», a déclaré mercredi matin, en séance du comité exécutif, le responsable de l’habitation à la Ville, Robert Beaudry. Il réagissait alors à l’octroi d’une subvention de 293 853$ à un projet de l’organisme Vilavi.

Ce dernier souhaite construire une nouvelle maison de 12 chambres sur un terrain de l’arrondissement de Ville-Marie où se trouve déjà un bâtiment ayant la même vocation. La démolition de ce dernier est toutefois inévitable en raison de son piètre état.  Le coût de réalisation total de ce projet s’élève ainsi à environ 2,7 M$, indiquent des documents décisionnels de la Ville. La somme accordée mercredi par la Ville vise donc à compléter le montage financier de l’organisme afin de rendre ce projet «viable».

«On acquiert un bâtiment, on le requalifie complètement et on y ajoute un espace communautaire pour aider les personnes dans leur démarche de réinsertion», a détaillé M. Beaudry, qui rappelle que les maisons de chambres servent souvent de «dernier rempart avant l’itinérance».

Contactée par Métro, la Ville n’a pas voulu indiquer le lieu exact de ce chantier, que l’organisme prévoit entamer en octobre 2021. «Puisqu’il s’agit d’un projet pour personnes en situation ou à risque d’itinérance, nous ne dévoilons aucune adresse, et ce, afin notamment de protéger la vie privée des futurs locataires», indique une relationniste par courriel.

Les travaux à venir devraient prendre fin en octobre 2022.

Conserver les maisons de chambres

Au cours des dernières décennies, le nombre de maisons de chambres n’a cessé de diminuer à Montréal. Il s’agit d’immeubles de plusieurs chambres où les locataires partagent différentes commodités, comme la cuisine et la salle de bain. Le loyer moyen y était d’environ 450$ par mois l’an dernier, dans la métropole.

«L’enjeu de [la préservation des] maisons de chambres est très important. D’ailleurs, plusieurs arrondissements centraux sont dans un processus d’adoption de règlements pour préserver les maisons de chambres, qui est souvent le dernier rempart avant l’itinérance», a souligné M. Beaudry.

Il faisait ainsi référence aux sept arrondissements montréalais qui entendent adopter officiellement cet automne des projets de règlements pour prévenir des évictions justifiées par des travaux de rénovations. C’est notamment le cas dans Ville-Marie, où ce projet de règlement vient notamment interdire la conversion de maisons de chambres en logements.

Articles similaires