Montréal
14:18 4 septembre 2020 | mise à jour le: 4 septembre 2020 à 14:27 temps de lecture: 2 minutes

Marie-Anne Alepin devient la nouvelle présidente de la SSJB de Montréal

Marie-Anne Alepin devient la nouvelle présidente de la SSJB de Montréal
Photo: Courtoisie/ Victore Diaz LamichMarie-Anne Alepin devient la deuxième femme à occuper le poste de présidente de la SSJB après Nicole Boudreau, de 1986 à 1989.

La comédienne Marie-Anne Alepin devient la nouvelle présidente de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB), a annoncé l’organisme dans un communiqué. Elle succède ainsi à Maxime Laporte, en poste depuis 2014 et qui avait annoncé son départ il y a quelques jours. Après avoir été première vice-présidente générale de la SSJB depuis deux ans, Marie-Anne Alepin devient donc la deuxième femme à occuper le poste de présidente après Nicole Boudreau, de 1986 à 1989.

Marie-Anne Alepin a accepté «avec fierté et humilité» ce nouveau mandat confié par le Conseil général de l’organisme.

«Je compte être une présidente accessible et rassembleuse, près des gens. J’entends travailler sans relâche pour contribuer, dans le cadre du plan d’action en cours, à l’avancement de nos missions nationales : d’abord, le combat pour la langue française, puis celui pour l’indépendance du Québec», déclare-t-elle dans un communiqué.

En vue de son parcours et de sa carrière, elle compte aussi «affermir les liens historiques existant entre la SSJB et le milieu artistique» tout en poursuivant la «feuille de route» de son prédécesseur qu’elle juge «impressionnante».

«Une femme d’action, une grande féministe ainsi qu’une porte-parole de premier plan»

Comédienne, productrice, réalisatrice et metteure en scène, l’artiste a pris part à des nombreuses initiatives artistiques au Québec. Elle a notamment fondé les Productions Kléos, en 1999, responsables de nombreux spectacles dans la province. Elle y occupe aussi le poste de directrice artistique et générale. D’origine syrienne par ses grands-parents, Marie-Anne Alepin a notamment cofondé et animé Radio-Dodo en 2017, une émission destinée à aider les enfants en zones de guerre comme en Syrie, au Mali et en Turquie, une initiative parrainée par l’UNESCO rappelle la SSJB. Marie-Anne Alepin est aussi membre du conseil de la Fondation pour la langue française (FLF), présidente du Conseil d’établissement de l’école de sa fille cadette à la CSSDM ainsi que déléguée au Regroupement des comités de parents autonomes du Québec (RCPAQ).

Articles similaires