LaSalle
14:52 17 septembre 2020 | mise à jour le: 18 septembre 2020 à 09:54 temps de lecture: 3 minutes

Québec investit 806 M$ dans les écoles montréalaises

Québec investit 806 M$ dans les écoles montréalaises
Photo: Zoé Magalhaès / Métro MédiaChantal Rouleau

Afin de réaliser plusieurs projets de construction, d’agrandissements ou de rénovations d’écoles dans la région de Montréal, Québec a annoncé aujourd’hui un investissement global de 806 M$.

À Montréal ce matin, la ministre déléguée aux Transports et responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau, a présenté cet investissement qui permettra de construire huit nouvelles écoles et d’en agrandir huit autres.

Ces 16 projets seront réalisés grâce à un budget de 363,9 M$ dans le cadre du Plan québécois des infrastructures 2020-2030. Une somme de 442,1 M$ sera également investie dans la rénovation de plusieurs établissements scolaires de Montréal et sa région.

«C’est une grande nouvelle pour nos jeunes, pour les écoles, pour les familles et pour l’éducation dans notre métropole. Ce qu’on veut ce sont de belles écoles et des locaux qui soient agréables pour que les élèves prennent plaisir à venir à l’école», a déclaré Mme Rouleau.

Dans l’ensemble, ces différents projets permettront de créer l’équivalent de 259 nouvelles classes et 550 places-élèves au secondaire, dans des locaux modernes et durables.

«On croit qu’on gagne beaucoup à offrir à nos enfants des environnements propices à l’apprentissage et au bien être. Cela aide beaucoup à la persévérance scolaire», a souligné la ministre.

Des «écoles transitoires»

Parmi les projets de construction, deux se distinguent par leur nouveauté. Il s’agit d’écoles transitoires qui seront aménagées sur des terrains d’écoles existantes afin d’accueillir les élèves pendant des périodes de travaux.

«Dans le mouvement des agrandissements et des nouvelles constructions, c’est la grande nouveauté de ce que le ministère nous a octroyé: deux écoles pour nous permettre de bouger nos élèves pendant les travaux et à terme, d’accueillir les élèves du quartier», a expliqué Robert Gendron, directeur général de la Commission scolaire de Montréal (CSDM).

Une école primaire transitoire sera ainsi construite sur le site de l’école secondaire Marguerite-De Lajemmerais à Rosemont. Une autre école transitoire qui accueillera des élèves du primaire et du secondaire sera aménagée sur le terrain de l’école secondaire Marie-Anne à Ahuntsic.

Une fois les travaux d’agrandissement ou les rénovations terminés, elles deviendront des écoles de quartier dans ces secteurs qui en manquaient.

À l’échelle de la province, Québec prévoit de créer près de 31 000 nouvelles places pour les élèves du secondaire, du primaire et du préscolaire grâce à son Plan québécois des infrastructures 2020-2030.

Agrandissements

  • École François-La-Bernarde (ajout de 12 classes et d’un gymnase)
  • École Jacques-Rousseau (ajout de 20 classes)
  • École des Berges-de-Lachine (ajout de 13 classes et d’un gymnase)
  • École Très-Saint-Sacrement (ajout de 9 classes)
  • École L’Eau-Vive (ajout de 18 classes)
  • École secondaire Pierrefonds (ajout de 550 places-élèves)
  • École Académie de Roberval (remplacement partiel de l’aile C)
  • Édifice 3075 avenue Lebrun (aménagement et mise aux normes du gymnase et de 20 classes)

Nouvelles écoles

  • École de 32 classes à Pointe-aux-Trembles
  • École de 32 classes à Anjou
  • École de 24 classes dans un bâtiment multifonctionnel du secteur le Triangle
  • École transitoire sur le terrain de l’école secondaire Marie-Anne (27 classes au primaire et 464 places-élèves au secondaire)
  • École primaire transitoire de 24 classes sur le terrain de l’école secondaire Marguerite-De Lajemmerais
  • École primaire de 32 classes dans le secteur Lachine
  • Projet-pilote de deux écoles préfabriquées mobiles

Articles similaires