Montréal
20:32 23 septembre 2020 | mise à jour le: 23 septembre 2020 à 20:32 temps de lecture: 3 minutes

Des travaux jusqu’en 2023 sur Pie-IX

Des travaux jusqu’en 2023 sur Pie-IX
Photo: ArchivesLes travaux dans le secteur de Jean-Talon et de Pie-IX permettront de relier le SRB à la future station de la ligne bleue.

Les automobilistes exaspérés par les travaux qui perdurent sur le boulevard Pie-IX ne sont pas encore au bout de leur peine. Pour finaliser l’aménagement du SRB, la STM prévoit davantage d’entraves, qui seront nécessaires jusqu’en 2023.

Névralgique, l’intersection entre le boulevard Pie-IX et la rue Jean-Talon fera l’objet d’importants travaux, alors qu’elle se situe au carrefour de deux projets majeurs de transport collectif : le prolongement de la ligne bleue et la mise en place du SRB Pie-IX.

«Les travaux du secteur Jean-Talon se font en quatre étapes différentes. Il y aura quatre entrepreneurs successifs qui vont se suivre sur le chantier », a résumé Marc Dionne, directeur principal du projet de SRB.

La STM tenait mercredi soir une séance d’information publique pour expliquer la nature des travaux à venir au cours des prochaines années dans le secteur.

Jusqu’en octobre, un entrepreneur sera afféré à enlever les câbles souterrains dans le secteur. Dès les prochains jours, une autre phase commencera jusqu’au printemps afin de déplacer les conduites d’aqueduc situé sous le boulevard Pie-IX.

C’est toutefois la phase suivante, qui commencera au printemps, qui causera le plus de désagrément dans le secteur. S’échelonnant sur approximativement deux ans, celle-ci a pour objectif de creuser un tunnel piétonnier reliant l’éventuelle station du SRB Pie-IX au futur édicule de métro.

Néanmoins, pour y arriver, la STM devra, à terme, fermer complètement la rue Pie-IX entre Everett et Bélair, et en perpendiculaire, la rue Jean-Talon devra aussi être bloquée entre la 22e et la 23e avenue.

De nouvelles voies réservées seront implantées sur les rues Bélanger et Provencher pour permettre aux autobus et taxis de contourner les travaux.

«On est conscient que les entraves vont générer des problèmes pour les commerçants. On veut permettre un accès piétonnier en tout temps. La Ville de Montréal a aussi mis en place un programme d’aide financière aux commerces», a expliqué M. Dionne.

Pour aider les résidents du secteur, la STM mettra en place des stationnements près de la zone de travaux. Des rencontres avec le voisinage sont également prévues. Enfin, des agents de liaison parcourront le secteur pour voir aux situations imprévues.

Articles similaires