Montréal
11:50 21 octobre 2020 | mise à jour le: 21 octobre 2020 à 11:50 temps de lecture: 2 minutes

Mairie de Montréal: Fitzgibbon ne fait pas mousser de candidature, soutient-il

Mairie de Montréal: Fitzgibbon ne fait pas mousser de candidature, soutient-il
Photo: Archives/MétroValérie Plante et Pierre Fitzgibbon

Ex-citoyen de Montréal, le ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon, a des «vues personnelles» sur la course à la mairie dans la métropole. Il n’a toutefois pas fait mousser de candidature pour remplacer Valérie Plante, assure-t-il.

L’élu réagissait mercredi aux informations selon lesquelles il souhaite voir «n’importe qui» sauf Mme Plante accéder au pouvoir lors des élections municipales de 2021. Il soutient avoir de bonnes relations avec la mairesse actuelle.

«Travaillons avec ce qu’on a», a laissé entendre M. Fitzgibbon.

La semaine dernière, la radio du 98,5 rapportait que le ministre de l’Économie voulait voir un nouveau visage à la mairie. Mercredi, le ministre a nié de tout bloc qu’il faisait des pressions auprès de potentiels candidats, dont Guillaume Lavoie, ex-candidat à la chefferie de Projet Montréal.

«Je ne le connais pas», a simplement laissé tomber M. Fitzgibbon.

Des «vues»

Mercredi, M. Fitzgibbon n’a pas contredit les informations selon lesquelles il veut voir Mme Plante laisser sa place en 2021. L’élu, qui a grandi à Montréal, a des «vues personnelles» sur l’élection, s’est-il contenté de dire.

«Ce n’est pas à moi [comme ministre] de porter jugement», a ajouté le député de Terrebonne, en direct du parlement.

Il soutient d’ailleurs avoir de bonnes relations politiques avec Mme Plante depuis l’ascension au pouvoir de la CAQ, en 2018.

«Dans les circonstances – on est en pandémie, on a un vent de face –, je suis satisfait de ce qu’elle fait. Elle veut faire le même effort pour protéger le centre-ville de Montréal», a souligné M. Fitzgibbon, avant de convenir qu’il y a «la pandémie et la non-pandémie».

«Est-ce qu’on pourrait aller plus vite? Oui. J’aimerais ça. Je pense que l’est de Montréal, particulièrement, je veux voir des projets structurants là-bas. Et je pense qu’on a une personne à l’écoute en Mme Plante.» – Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie

Articles similaires