Montréal
15:26 16 janvier 2021 | mise à jour le: 16 janvier 2021 à 15:27 temps de lecture: 3 minutes

Importante éclosion de COVID-19 à l’Hôpital Fleury

Importante éclosion de COVID-19 à l’Hôpital Fleury
Photo: Archives Métro

Samedi, le centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Nord-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS NIM) a demandé à la population d’éviter de se présenter à l’urgence de l’Hôpital Fleury à Montréal, et ce, au cours des prochains jours. L’établissement fait face à au moins trois éclosions de COVID-19 à l’heure actuelle.

Le CIUSSS NIM a fait parvenir l’information aux citoyens par le biais d’un communiqué mis en ligne sur son site web.

En évitant l’urgence de l’Hôpital Fleury, la population contribue à faire diminuer la pression sur l’urgence et les équipes cliniques qui vont tenter de gérer la situation critique dans les plus brefs délais.

Pour l’instant, plusieurs mesures ont été mises en place afin de contrôler l’éclosion et de limiter la transmission tant aux travailleurs qu’aux patients de l’hôpital, selon ce que rapporte le CIUSSS NIM.

Au cours des prochains jours, les personnes ayant besoin d’obtenir une consultation médicale sont invitées à opter pour une autre option. Pour les individus présentant des problèmes de santé mineurs, il est possible de se présenter à une clinique, de contacter leur médecin de famille ou encore de communiquer avec la ligne Info-Santé 811.

Quant aux individus du territoire vivant des problèmes de santé majeurs, ils sont appelés à se présenter à l’urgence de l’un des autres centres hospitaliers des environs. L’Hôpital Jean-Talon ainsi que l’Hôpital du Sacré-Coeur-de-Montréal sont les deux options offertes.

D’autre part, jusqu’à nouvel ordre, seuls les accompagnateurs d’une personne en fin de vie (une personne à la fois), les visiteurs pour motifs humanitaires et les pères, mères ou tuteurs légaux d’une personne mineure sont admises sur les unités de l’Hôpital Fleury concernées.

Pour l’instant, les travailleurs de la santé ayant obtenu un test positif à la COVID-19 sont en isolement préventif.

Plusieurs hôpitaux dans la même situation

Depuis le début de la pandémie, de nombreuses éclosions ont été signalées dans des hôpitaux de Montréal. Tout récemment, le CIUSSS de l’Est a annoncé que deux hôpitaux de son secteur tentaient de gérer de telles situations.

Jeudi, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a publié la mise à jour de ses deux rapports hebdomadaires de projections sur les besoins des hôpitaux du Québec. Une baisse des nouveaux cas et une certaine stabilisation des hospitalisations en sont ressorties même si le risque de débordement n’était toujours pas exclu.

Articles similaires