Montréal
17:58 16 mai 2021 | mise à jour le: 17 mai 2021 à 12:24 temps de lecture: 3 minutes

Tension et grabuge en marge de la manifestation pro-Israël 

Tension et grabuge en marge de la manifestation pro-Israël 
Photo: Pascal Gaxet/MétroTension et grabuge en marge de la manifestation pro-Israël.

Des centaines de manifestants pro-Israël se sont rassemblés au square Dorchester sur la rue Peel en début d’après-midi, pour soutenir l’État hébreu dans un conflit avec le Hamas, mais la situation s’est envenimée lorsque des pro-Palestine se sont approchés du square.

Le journaliste Francis Pilon du Journal de Montréal rapportait qu’un rassemblement pacifique était en cours au Square Dorchester, mais la situation s’est vite dégradée dès lors que des manifestants pro-Palestine sont venus aux abords du square. La tension entre les deux camps était palpable, expliquait-t-il.

La manifestation s’est de plus en plus tendue et le Service de Police de la ville de Montréal (SPVM) a dû disperser les deux camps à coup de grenades lacrymogènes. La police est intervenue à plusieurs reprises, car des échauffourées ont éclaté.

Après dispersion des manifestants, un calme relatif revenu. Quelques récalcitrants arborant des drapeaux palestiniens ont donné du fil à retordre aux policiers. Ils ont entamé un chassé-croisé du square Dorchester et tout le long du boulevard René-Lévesque, en direction sud. D’autres drapeaux étaient brandis comme ceux de l’Algérie, de la Tunisie ou du Maroc par exemple, et bon nombre de personnes s’étaient orné la tête du keffieh palestinien (coiffe traditionnelle arabe).

Le SPVM compile actuellement les données concernant cette manifestation et devrait être en mesure d’en donner les contours en soirée puisque des opérations sont toujours en cours sur le terrain. Cependant, trois arrestations ont été réalisées sous nos yeux.

Un conflit qui s’exporte

Depuis une semaine, Israël et la branche armée du Hamas s’attaquent mutuellement dans un conflit meurtrier. On dénombre déjà des centaines de morts, dont bon nombre de gazaouis.

Ce clivage s’exporte jusqu’à Montréal. Hier après-midi, une manifestation pro-Palestine a rassemblé des milliers de personnes devant le consulat général d’Israël, à Westmount, et aujourd’hui, les pro-Israël sont venus répliquer par centaines au square Dorchester.

D’autres manifestations semblables se sont déroulées en France, en Allemagne, au Danemark et même en Tunisie.

«Les récents tirs de roquettes sur Israël et les récentes frappes aériennes sur Gaza constituent une dangereuse escalade des tensions et des violences dont Jérusalem, et notamment sa vieille ville, est le théâtre depuis quelques jours. Il ne fait aucun doute que ce nouveau cycle de violence aura de lourdes conséquences pour la population civile non seulement d’Israël et de Gaza, mais de toute la région.» analysait le Comité international de la Croix Rouge (CICR)

Articles similaires