Montréal

COVID-19: Montréal «à la limite» de la zone orange

La directrice régionale de santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin et la présidente-directrice générale du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Sonia Bélanger, ont tenu un point de presse sur la situation COVID-19 de Montréal. Photo: Josie Desmarais

Avec 215 à 220 contaminations à la COVID-19 par jour la semaine passée, la Dre Drouin estime que Montréal est à la limite de la zone orange et rouge.

La Dre Mylène Drouin, directrice régionale de santé publique de Montréal, a fait le point sur la situation mercredi, accompagnée par Mme Sonia Bélanger, PDG du CIUSSS du Centre-Sud de l’Île de Montréal et représentante du Centre de commandement du réseau de la santé montréalais.

«L’approche suppressive a été payante pour repousser la 3e vague.» – La directrice régionale de santé publique de Montréal, Dre Mylène Drouin.

Mais, malgré les succès des derniers jours, la prudence demeure encore de mise selon la santé publique. «On va attendre quelques jours pour confirmer les récentes baisses. Il faut voir si cette tendance se poursuit. Avant de passer à l’orange, on veut être sûr et ne pas faire le yo-yo. Montréal va y arriver, j’en suis convaincue», précise la Dre Drouin. Dans les dernières 24h, Montréal a enregistré 96 nouveaux cas de COVID-19. Et 2834, dans les deux dernières semaines.

Neuf des seize éclosions liées à la communauté proviennent de contamination en extérieur dans des parcs, selon la Dre Drouin. «Ne partagez pas de nourriture ou de boisson entre vous», rappelle-t-elle.

La santé publique de Montréal note plus de 216 éclosions actives. Mais si le virus circule toujours, ces éclosions sont de petites envergures et «maîtrisées», affirme-t-on. Le taux de positivité dans la ville se situe autour de 3%.

Évolution des hospitalisations à Montréal

Vaccination COVID-19

Le nombre de doses de vaccins administrées à Montréal se situe à 1 239 139, dont 1 159 177 en première dose et 79 962 en deuxième dose. Ce qui représente 53% de la population vaccinée.

Le plan de déconfinement prévoyait que la majorité des régions passeraient au palier orange à partir du 31 mai. Cela sera complètement le cas pour les régions de la Capitale-Nationale, les Laurentides, la Montérégie, l’Outaouais et Lanaudière.

Après des discussions avec la Santé publique, le premier ministre du Québec voulait rester prudent pour Montréal et Laval et le changement de palier devrait se réaliser «une semaine plus tard», promettait François Legault. «Les chiffres à Montréal et Laval vont dans le bon sens mais c’est plutôt la tendance que l’on regarde. Les bons résultats sont trop récents», a dit le Dr Horacio Arruda.

Articles récents du même sujet