Montréal
13:22 23 juin 2021 | mise à jour le: 23 juin 2021 à 17:19 Temps de lecture: 3 minutes

Montréal est «prête pour la relance touristique»

Montréal est «prête pour la relance touristique»
Photo: Josie Desmarais/MétroLe centre-ville de Montréal.

La Ville de Montréal et Tourisme Montréal ont présenté leur campagne estivale pour la relance économique et touristique de la métropole. Cela passera par le tourisme local, à défaut de compter sur une ouverture des frontières.

La Ville de Montréal a annoncé le retour la campagne MTLàTABLE. L’objectif: relancer l’économie du centre-ville et soutenir l’industrie de la restauration qui a fait «preuve de résilience et de ténacité» face à la pandémie.

«La relance économique, on a les pieds dedans. Les indicateurs sont au vert, tout est en place pour que la relance se passe bien!»

Valérie Plante, mairesse de Montréal

La mairesse a précisé en conférence de presse avoir reçu un soutien de 1 million de dollars de la part du gouvernement du Québec pour la mise en place de ce plan. Avec ce soutien, la mairesse dit vouloir «partager cet enthousiasme pour la métropole et sa richesse culinaire, pas seulement entre nous mais aussi avec l’extérieur pour alimenter la relance économique».

Tourisme Montréal, en collaboration avec le gouvernement du Quebec, a annoncé de son côté le lancement de trois campagnes pour stimuler le tourisme local, montréalais et canadien. Les campagnes relieront le reste du Canada à l’île de Montréal. Le «passeport MTL» est aussi de retour pour mettre à l’honneur les installations touristiques montréalaises.

Des frontières toujours fermées aux touristes internationaux

Ce plan pour la relance économique du tourisme à Montréal doit toutefois s’accompagner d’un «plan clair pour la réouverture des frontières», a déclaré Yves Lalumière.

La Table canadienne du tourisme et du voyage avait déploré en entrevue avec La Presse «l’absence de plan détaillé pour la réouverture de la frontière canado-américaine».

M. Lalumière estime lui aussi que l’industrie touristique a «assez payée» et il serait temps «pour les grandes villes comme Montréal d’accéder au marché américain et européen».

«Nous voulons un plan clair et pas un puzzle, nous avons besoin de pouvoir nous préparer.»

Yves Lalumière, Président de Tourisme Montréal

M. Lalumière a néanmoins salué la réouverture de la frontière entre le Québec et l’Ontario. Mais il espère voir, dans les prochaines semaines, «des déblocages» avec les États-Unis et l’Europe. Ces deux marchés représentent des revenus touristiques de près de 2,5 M$ pour l’économie montréalaise.

Mme Plante partage l’opinion de M. Lalumière sur «le besoin de prévisibilité de l’industrie touristique», mais rappelle que la décision de rouvrir les frontières est du côté de la santé publique. La mairesse en a profité pour inciter les jeunes à continuer d’aller se faire vacciner.

En marge d’une conférence presse, M. Denis Coderre a fait valoir «le besoin d’un passeport vaccinal» et a déclaré que «la métropole a besoin du tourisme international».

Yves Lalumière aurait souhaité une décision de la part du gouvernement fédéral basé sur la double vaccination des personnes et pas seulement sur leur passeport.

Articles similaires