Montréal

Peut-on recevoir une troisième dose sans répondre aux critères?

Photo: Josie Desmarais, Métro

Est-il possible de recevoir sa troisième dose du vaccin contre la COVID-19 dans les cliniques sans rendez-vous même si l’on ne fait pas partie des groupes d’âge prioritaires? Il semble que oui, si l’on se fie aux publications de certains internautes.

C’est ce qu’a affirmé hier sur les réseaux sociaux la réalisatrice Myriam Verreault, connue pour ses longs métrages À l’ouest de Pluton et Kuessipan. Tandis que le groupe d’âge admis depuis aujourd’hui est de 45 ans et plus, la cinéaste, qui n’a que 42 ans, a écrit qu’au sans rendez-vous du Palais des congrès, «ils passent toutes les tranches d’âge sans critères particuliers».

«Faut juste que ça opère. Go!» ajoute l’artiste. Une affirmation appuyée par d’autres internautes.

Si quelques personnes prétendent être parvenues à avoir leur troisième dose alors qu’elles ne répondent pas aux critères d’admissibilité, d’autres soutiennent cependant le contraire.

Même son de cloche du côté du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, qui affirme que les personnes vaccinées à Montréal le sont en fonction des groupes d’âge et des critères d’admissibilité indiqués dans le calendrier émis par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

Jointe par Métro, Myriam Verreault a indiqué ne pas avoir le temps pour répondre à nos questions.

Quelques nuances

Certains internautes s’inquiètent que cette nouvelle complique le travail des vaccinateurs.

«S.V.P., n’encouragez pas les gens à se présenter au sans rendez-vous avant leur tour: ça crée des achalandages durs à gérer pour les vaccinateurs, peut-on lire dans les commentaires sous la publication de Myriam Verreault. Renseignez-vous avant de vous déplacer.»

Il faut aussi préciser qu’en plus des personnes âgées de 45 ans et plus, la troisième dose est offerte pour les catégories suivantes:

  • personnes qui ont reçu deux doses d’AstraZeneca ou de Covishield;
  • personnes immunodéprimées ou dialysées âgées de 12 ans et plus;
  • personnes qui ont une maladie chronique ou un problème de santé augmentant le risque de complications de la COVID-19;
  • personnes qui sont enceintes;
  • proches aidants;
  • travailleurs des services éducatifs à la petite enfance reconnus;
  • travailleurs de la santé et des services sociaux du réseau public ou du secteur privé. Les ambulanciers et les premiers répondants;
  • travailleurs de la sécurité publique;
  • employés du milieu scolaire;
  • travailleurs des organismes communautaires en santé et services sociaux;
  • et travailleurs des abattoirs et les inspecteurs du MAPAQ.

Ainsi, il est possible que les internautes affirmant avoir reçu une troisième dose malgré leur âge fassent partie de ces catégories.

Quoi qu’il en soit, le premier ministre François Legault a annoncé jeudi le devancement de la prise de rendez-vous pour recevoir la troisième dose de vaccin contre la COVID-19.

Voici le nouveau calendrier d’ouverture de la prise de rendez-vous selon les groupes d’âge.

  • 40 ans et plus : 10 janvier
  • 35 ans et plus : 12 janvier
  • 25 ans et plus : 14 janvier
  • 18 ans et plus : 17 janvier

*Dans une première version de cet article, une personne a été nommée donnant l’impression qu’elle faisait partie des gens ayant reçu une dose sans faire partie des groupes prioritaires. Le texte a été modifié afin de retirer son nom.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet