Montréal

La Santé publique s’inquiète de cannabis coupé aux opioïdes

cannabis
Photo: iStock

Selon la Direction régionale de santé publique du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal (DRSP de Montréal), il est possible que le cannabis de rue en circulation soit contaminé par des opioïdes.

Les opioïdes sont associés à des risques élevés de décès surtout chez des consommateurs qui pourraient être exposés à leur insu.

La DRSP de Montréal a eu vent de la situation après avoir reçu le signalement d’un cas présentant les signes et symptômes d’une surdose d’opioïde avec arrêt respiratoire, après la consommation de cannabis acheté dans la rue. Plusieurs doses de naloxone et une hospitalisation ont été nécessaires afin de tenter de renverser les effets de la surdose chez le patient. Cet événement fait toujours l’objet d’une enquête à l’heure actuelle.

La DRSP de Montréal invite les consommateurs de cannabis de rue à être vigilants et à s’informer de toute situation suggérant une contamination par des opioïdes à Montréal en utilisant la fiche de signalement de surdose.

Surdose d’opioïdes?
Lors d’une surdose d’opioïdes, une personne risque de présenter les symptômes suivants: somnolence importante, ronflements, myosis (pupilles contractées), difficultés respiratoires et cyanose (lèvres et ongles bleutés). Ces symptômes sont susceptibles d’évoluer vers un arrêt cardiorespiratoire.
En cas de surdose, appelez le 911 immédiatement pour une intervention rapide et optimale. Une prise en charge en milieu hospitalier pour administration de naloxone sous supervision médicale ou gestion des voies respiratoires pourrait être requise.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet