Montréal

Un deuxième petit rorqual apparaît dans le fleuve Saint-Laurent

Un petit rorqual. s'est retrouvé dans les eaux du Saint-Laurent, près du Vieux-port de Montréal et de l'île Sainte-Hélène. Photo: Josie Desmarais/Métro

Vous avez bien lu, ce n’est plus un petit rorqual qui navigue dans les eaux du Saint-Laurent à proximité de Montréal, mais bien deux.

Le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM) a confirmé l’information en fin d’après-midi mercredi.

Alors que la première baleine aperçue autour de la métropole naviguait toujours dans le secteur de l’Île-Ste-Hélène au cours l’après-midi, ce deuxième rorqual a été signalé vers 12h30 au niveau de la bouée 187, près du quartier Maisonneuve.

Une équipe du GREMM a été dépêchée dans le secteur afin de le localiser et de suivre ses déplacements.

À ce moment-ci, l’organisation n’est pas en mesure d’expliquer pourquoi il y a actuellement deux individus de cette espèce dans les environs de l’île de Montréal.

Ce n’est pas la première fois que deux rorquals sont observés dans le fleuve dans le secteur des Montréal. Au début des années 1900, un couple a été aperçu au cours de la même période a expliqué à Métro Robert Michaud, coordonnateur du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins. De plus, un rorqual à bosse, beaucoup plus imposant que l’espèce qui nous intéresse cette semaine, avait passé plusieurs jours dans la région en 2020.

Par ailleurs, le GREMM a fourni davantage d’information concernant le premier individu qui a été aperçu pour la première fois près de la Biosphère dimanche dernier. Celui-ci mesure environ 3,4m, ce qui correspond à la taille d’un juvénile âgé entre 0 et 2 ans. Quant au 2e animal, sa taille précise n’est pas connue, mais l’organisation affirme que les premières observations laissent entrevoir qu’il serait aussi de petite taille.

En entrevue avec Métro lundi, M. Michaud indiquait «qu’il n’existe à l’heure actuelle aucune technique connue ou expertise dans le monde pour déplacer ou repousser un animal marin de cette taille sur 400 km».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet