Montréal

De nouveaux mandats pour Denis Coderre

L'ancien maire de Montréal, Denis Coderre. Photo: Josie Desmarais/Métro

Denis Coderre s’est retrouvé du boulot. L’ex-maire de Montréal représente depuis vendredi l’organisme à but non lucratif Communautés inclusives pour la prochaine année.

L’organisation milite pour la construction d’espaces de vie communautaires au Québec, notamment des logements. Plus de 3500 Québécois handicapés sont inscrits sur ses listes d’attente du secteur public pour obtenir une ressource d’habitation, selon leurs données.

Denis Coderre participera aux efforts de l’organisme pour convaincre Québec de construire 1000 logements. «Nous espérons discuter avec le gouvernement de la nécessité de mesures fiscales, de subventions au loyer et de corridors de services afin que les personnes autistes et/ou ayant une déficience intellectuelle puissent accéder aux espaces de vie que nous construirons ainsi qu’aux services de soutien dont elles ont besoin», indique-t-on dans le registre des lobbyistes du Québec.

Ce mandat de Denis Coderre prendra fin en mai 2023.

Autre boulot

L’ancien chef d’Ensemble Montréal a également repris en avril un des mandats qui l’occupaient avant son retour en politique. En février, il a repris son mandat de représentation pour le groupe Helios. L’entreprise se spécialise dans la gestion des infrastructures récréatives et industrielles dans les secteurs de l’eau et du bâtiment.

On demande à Denis Coderre de faire des représentations auprès du gouvernement provincial pour modifier les exigences imposées aux futurs employés en matière de traitement des eaux. La création d’un programme alliant les études et un emploi en alternance est notamment demandée.

«L’eau douce est une denrée essentielle pour la vie, précise-t-il. Il faut la protéger, la respecter et surtout assurer sa pérennité et son accessibilité; il y va de l’avenir et de la survie de notre planète et de notre société», avait commenté Denis Coderre sur ses réseaux sociaux en février.

En novembre, Denis Coderre a encaissé un deuxième revers consécutif aux élections municipales face à Valérie Plante. Il avait alors (à nouveau) annoncé son départ de la vie politique. «Il faut savoir se retirer dans la vie et puis c’est ce que je fais. J’ai eu une vie accomplie sur le plan politique», avait-il alors annoncé.

Il avait alors amassé 38% du scrutin.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet