Montréal

Incendie à Montréal-Est: le brasier contrôlé, mais pas maîtrisé

Un camion de pompiers
Un camion de pompiers Photo: Zacharie Goudreault/ Métro

Un important incendie s’est déclaré dimanche dans un bâtiment à l’intersection de l’avenue Durocher et de la rue Sherbrooke, dans l’est de Montréal. Le brasier est contrôlé depuis lundi matin, mais toujours pas maîtrisé.

Une soixantaine de pompiers sont encore sur place pour éteindre l’incendie, indique Matthew Griffith, le chef de la section prévention du Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).

Selon ce dernier, l’incendie pourrait continuer jusqu’à la fin de la journée.

Une cause toujours inconnue

Le feu se serait déclaré dans un bâtiment désaffecté situé au 10930, rue Sherbrooke Est. Ce site abrite notamment le centre Koncas Recyclage.

«Il y a plusieurs bâtiments sur le même lot», explique M. Griffith, qui précise que le bâtiment comme tel est désaffecté.

L’incendie, dont la cause est inconnue, se serait déclaré à l’intérieur du bâtiment, où des amoncellements de différents matériaux auraient pris feu. Trois travailleurs ayant la tâche de récupérer des matériaux auraient découvert le début d’incendie et appelé le 911 dimanche.

Des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sont présents sur les lieux afin de gérer la circulation, qui est fermée sur la rue Sherbrooke Est entre l’avenue Broadway et le boulevard Joseph-Versailles.

Hier, près de 150 pompiers ont été mobilisés dans le secteur.

Des citoyens inquiets

Plus de 24 heures après le début de l’incendie, la fumée causée par le brasier susciterait de l’inquiétude à Montréal-Est, estime la mairesse Anne St-Laurent.

Nos citoyens sont inquiets pour la qualité de l’air parce que ça fait 24 heures qu’on respire ça. […] Ça sent très fort à Montréal-Est, ainsi que dans l’ouest de Pointe-aux-Trembles.

Anne St-Laurent

Urgence-environnement a dépêché son laboratoire mobile, appelé le TAGA, pour prendre des mesures de qualité de l’air. Ces informations ont été transférées à la Santé publique, qui émet pour sa part des recommandations, précise Frédéric Fournier, porte-parole pour Urgence-environnement.

Urgence-environnement s’assurerait que tout soit mis en place pour la sécurité de la population et pour que la protection de l’environnement soit adéquate.

«L’urgence est de gérer l’incendie pour l’instant. Mais par la suite, c’est sûr que le ministère va s’assurer de suivre le dossier, et vérifier ce qui s’est passé», dit Frédéric Fournier.

Fermer les portes et les échangeurs d’air

Dans un courriel, le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal recommande aux personnes qui peuvent voir et/ou sentir la fumée de fermer les portes et fenêtres.

On recommande également de mettre les climatiseurs en mode «recirculation».

Les personnes ayant des maladies du cœur ou du poumon devraient éviter l’activité physique à l’extérieur. On recommande aux personnes ayant des maux de tête, de la toux, de l’irritation du nez et de la gorge d’appeler le 811.

La mairesse Anne St-Laurent précise que des cols bleus ont été déployés afin de distribuer des avis sur la situation afin d’informer les citoyens n’ayant pas accès aux réseaux sociaux.

Avec Coralie Hodgson.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet