Soutenez

Augmentation des taxes foncières de 3 à 6% à prévoir

La présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable des finances, Dominique Ollivier / Josie Desmarais/Métro Photo: Josie Desmarais

La hausse des coûts de construction, l’inflation et l’augmentation du prix de l’essence frappent Montréal. Comme les dépenses que la Ville doit engager augmentent, les taxes foncières risquent, en conséquence, de suivre cette tendance.

Les propriétaires montréalais doivent s’attendre à payer entre 3% et 6% de plus en taxe foncière en 2023, a laissé entrevoir la présidente du comité exécutif de Montréal, Dominique Ollivier. «On ne pourra pas geler la taxe à 2%, a-t-elle expliqué en anglais, lors d’une conférence de presse lundi. La hausse sera entre 3% et 6%.»

L’administration Plante a admis «n’avoir pas d’autre choix». Sans augmentation de taxes, des décisions difficiles seraient à prendre. «On va devoir faire des choix. On ouvre une bibliothèque, ou on barre une rue? On ramasse des poubelles ou on tarifie le centre sportif?», dit-elle, en guise d’exemple.

Lors de la conférence de presse, la mairesse Valérie Plante a répété que le modèle de financement actuel est «archaïque et complètement déconnecté des responsabilités» et de la façon dont les sources de revenus sont générées.

En collaboration avec Robert Dolbec

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.