Soutenez

L’état des immeubles s’est dégradé en 2022

Photo: Josie Desmarais / Métro

La Société d’habitation du Québec (SHQ) constate une baisse de l’indice d’état des immeubles dans son rapport annuel de gestion 2021-2022. «Le taux du parc immobilier HLM publics en bon état selon l’indice gouvernemental est passé de 74% à 72% au cours de la dernière année», peut-on lire à la page 22 du rapport.

La Fédération des locataires d’habitations à loyer modique du Québec (FLHLMQ) rappelle que «la SHQ s’était pourtant donné comme objectif dans son plan stratégique 2021-2026 d’augmenter à 76% l’indice d’état des immeubles par ses investissements».

Ce sont 74 000 logements à prix modiques à travers la province qui contribuent à cet indice. La SHQ affirme que c’est la situation économique entraînée par la pandémie qui l’a empêchée d’entamer l’amélioration de la structure des logements prévue.

Une mauvaise excuse, selon le coordonnateur de la FLHLMQ. «Ce n’est pas la pandémie, mais plutôt l’incapacité de la SHQ d’accorder les sommes suffisantes à l’OMH de Montréal, qui a besoin annuellement de 150 millions de dollars, mais qui n’en reçoit que 75, qui explique la dégradation continuelle des HLM.»

Une occasion ratée

Malgré ce constat d’échec, aucun nouvel investissement en immobilier n’a été annoncé par le gouvernement lors de sa mise à jour économique du 8 décembre.

La seule nouvelle mesure qui a été annoncée est un chèque imposable qui sera envoyé aux aînés qui gagnent 25 000 $ ou moins. D’autres mesures pourraient cependant voir le jour si le Québec tombe en situation de récession économique en 2023, scénario évoqué par le ministre des Finances, Eric Girard, hier.

Il s’agit d’une occasion ratée d’agir en matière de logement, selon la deuxième opposition.

«Le logement est la plus grosse dépense des ménages, c’est là que François Legault aurait dû agir en priorité pour lutter contre la hausse du coût de la vie. C’est rendu que certaines personnes doivent consacrer 50% de leurs revenus ou plus à se loger», déclarait Haroun Bouazzi, porte-parole de Québec solidaire en matière d’économie.

Le FLHLMQ propose d’investir dès maintenant, considérant que l’entente signée en octobre 2020 selon laquelle «les deux paliers de gouvernement se sont engagés à investir d’ici 2028 près de 2,2 milliards de dollars dans la rénovation du parc HLM», le permettrait.

Selon le coordonnateur de la fédération, «636 bâtiments ont urgemment besoin de 866 M$ seulement à Montréal».

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.