Montréal

Un autre joyau montréalais est à vendre

Un autre élément du patrimoine montréalais est à vendre. Aujourd’hui, les prêtres de Saint-Sulpice annoncent la mise en vente de l’ancien Séminaire de philosophie.

L’imposante bâtisse, inaugurée en 1895, est située sur le flan sud-ouest du mont Royal, dans un parc de plus de six hectares, non loin du centre-ville. Le tout est évalué à 45 M$.

Les prêtres de Saint-Sulpice expliquent la vente par l’inutilité et le manque d’usage de certains de leurs immeubles, ainsi que par «des constats inquiétants sur [leur] situation financière».

Les défenseurs du patrimoine craignent que le terrain ne fasse l’objet de projets immobiliers qui viendraient compromettre l’accessibilité du site, les zones boisées et la valeur historique du bâtiment. Ils souhaitent que l’endroit soit repris par une institution de santé ou d’enseignement.

Du côté des sulpiciens, on promet que tout va être fait dans les règles. «Ça fait cinq ans qu’on travaille là-dessus», indique-t-on.

Le domaine a fait l’objet d’études patrimoniales, fauniques et archéologiques. La Ville a en main un document de synthèse afin de déterminer sa valeur. On y identifie deux zones qui pourraient être intégrées à un plan de développement si celui-ci impliquait un minimum de voies publiques et de terrains de stationnement et  s’il «servait à de l’habitat collectif, notamment à du logement étudiant».
«Pour nous, ce dossier servira de révélateur quant à la capacité de la Ville et du gouvernement à protéger le mont Royal», conclut Gabrielle Korn, directrice des communications des Amis de la Montagne.

Articles récents du même sujet