Montréal

Montréal montré du doigt

La consultation publique sur le projet de Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) tourne au vinaigre pour la Ville.

Dans la plupart des mémoires présentés lors des deux premières journées, les groupes concernés ont dénoncé le manque d’ambition du Plan et les délais trop longs pour atteindre les objectifs de récupération et de recyclage fixés par Québec.

«C’est trop peu, trop tard», selon le Conseil régional de l’environnement, qui déplore notamment que l’ensemble des objectifs en matière de récupération ne soit atteint qu’en 2018.

La Ville de Côte-Saint-Luc, qui a un projet-pilote de récupération des déchets de table, demande, au nom des villes défusionnées, que Montréal arrête de bloquer la redistribution des redevances du gouvernement pour le recyclage.

Articles récents du même sujet