Montréal

Deux réseaux démantelés

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a démantelé deux réseaux de vendeurs de stupéfiants qui seraient reliés à des gangs de rue et ont arrêté 38 de leurs membres, hier.

L’opération, fruit de deux enquê­tes baptisées Satellites et Réso, a eu lieu dans sept secteurs du Sud et de l’Ouest de la ville, soit Verdun, Côte-des-Neiges, Petite-Bourgogne, Saint-Henri, Dollard-des-Ormeaux, Lachine et LaSalle.

Le SPVM a procédé à 38 arrestations – 33 hommes, 3 femmes et 2 mineurs – en plus de réaliser 34 perquisitions. «Il s’agit d’une opération d’envergure qui vient mettre un terme à une enquête qui aura duré environ 22 mois», a indiqué à Métro le commandant Denis Mainville, de la Division du crime organisé.

Les personnes arrêtées doivent comparaître aujourd’hui pour répondre à plusieurs accusations, dont possession d’armes, complot, complot pour meurtre ainsi que trafic et possession de stupéfiants. Sept d’entre elles devront aussi répondre à des accusations de gangstérisme.

«L’opération est terminée à environ 95 %, a expliqué le commandant Mainville, mais il reste encore quelques arrestations à venir.»

Un nombre important de policiers du SPVM ont participé à l’opération antidrogue. Ils ont obtenu l’appui de la Sûreté du Québec et de la police de Laval.

Articles récents du même sujet