Montréal

Tout sera démoli aux places Henri-Bourassa et l'Acadie

L’ensemble des immeubles des places Henri-Bourassa et l’Acadie, dont six sont déjà barricadés, seront démolis par le groupe Tyron. Le promoteur a annoncé s’être porté acquéreur des logements insalubres, situés dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, pour un montant de 14,8 M$ hier. Le propriétaire demandait 32 M$.

L’espace qu’occupent les bâtiments sera redéfini. Le nombre de logements offerts passera ainsi de 600 à 1 200. Outre des unités de logement social, des condos devraient être inclus dans le projet.

«Pour arriver à une solution, nous avons dû nous acharner et effectuer un suivi rigoureux et constant de l’état des immeubles», a indiqué le maire, Gérald Tremblay.

En tout, 964 constats d’infraction avaient été envoyés par la Ville à l’ancien propriétaire pour des problèmes de vermine, de moisissure, de détérioration générale et d’entorse aux normes de sécurité.
Les sommes réclamées atteignent près de 1 M$ et malgré l’achat par le groupe Tyron, la Ville ne compte pas abandonner ses actions contre l’ancien propriétaire.

Locataires relocalisés
Tous les locataires touchés seront rencontrés. «Je veux garantir à toutes les familles des places l’Acadie et Henri-Bourassa que le nouveau projet comprendra suffisamment d’unités de logement social pour leur permettre à tous de revenir y vivre s’ils le souhaitent», a assuré le maire.

Les locataires devront être relocalisés, au moins pendant la durée des travaux. Plus de 500 000 $ seront investis par la Société d’habitation et de développement de Montréal pour mettre en place, dès le 1er mai, une équipe qui procédera à la recherche de logements, pour couvrir les frais de déménagement et pour offrir trois mois de loyer gratuit aux locataires concernés.

Articles récents du même sujet