Montréal

Élections : Panel d'experts Métro

Chaque vendredi pendant la campagne, le Club des ex – Jean-Pierre Charbonneau, Liza Frulla et Marie Grégoire – commentera la semaine en indiquant les bons et les moins bons coups des partis.

Jean-Pierre Charbonneau
Le bon coup :
Pour la démocratie, le fait que la chef du Parti vert Elizabeth May a été invitée au débat des chefs est un bon coup. Avec 10 % des intentions de vote, on ne peut pas faire comme si les verts n’existaient pas. Ça va peut-être nous montrer aussi que notre mode de scrutin est désuet.

Le mauvais coup : Moi qui suis partisan des élections à date fixe, je crois que Michaëlle Jean aurait dû respecter la loi. Elle avait l’occasion de montrer que ce n’était pas opportun de dissoudre le Parlement.

Liza Frulla
Le bon coup :
Je dirais, sur le plan stratégique, la promesse de Stephen Harper de réduire la taxe d’accise sur le diesel. Pour la perception des gens, c’est un bon coup. Mais cela dit,  rien n’obligera les pétrolières à refiler cette baisse aux consommateurs.

Le mauvais coup :
La publicité des conservateurs sur l’internet où l’on voyait l’oiseau déféquer sur Stéphane Dion. Mais ça n’aura pas d’impact, parce que c’est arrivé très tôt dans la campagne. Chose certaine, c’est de très, très mauvais goût.

Marie Grégoire
Le bon coup :
Ça n’a pas été une grande semaine. Rien ne m’a donné le goût de dire :?«Wow». Malgré tout, il y a eu les excuses rapides de M. Harper. Ça m’a donné de l’espoir que la campagne retrouve le droit chemin.

Le mauvais coup : Jack Layton m’a déçue parce que j’aime aimer M. Layton. Mais le fait qu’il s’est rendu, à son premier jour de campagne, dans Calgary, la circonscription de M. Harper, ça manquait un peu de classe.

Articles récents du même sujet