Montréal
06:00 27 août 2009 | mise à jour le: 7 août 2013 à 22:48 temps de lecture: 3 minutes

Profilage racial au SPVM: les chiffres

Les personnes à la peau noire courent plus de risques d’être interpellées par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) que les autres, selon des statistiques internes de sa Direction stratégique obtenues par Métro.

Les données compilées pour la période 2006-2007 indiquent que les Noirs, qui représentent 7 % de la population montréalaise, ont été impliqués dans 29,1 % des interpellations.

Le pourcentage de personnes noires interpellées est particulièrement élevé dans les secteurs chauds de la ville. À Montréal-Nord, par exemple, 52 % des interpellations ont concerné des Noirs, alors que ceux-ci ne représentent que 17 % de la population de l’endroit. La situation est aussi similaire dans Villeray, où les Noirs, qui représentent 5 % de la population, ont fait l’objet de 29 % des interpellations.

Le SPVM se défend
Confronté aux statistiques obtenues par Métro, le SPVM s’est défendu d’avoir recours au profilage racial de façon systématique, se contentant d’admettre quelques cas isolés. «Les interventions vont souvent dans le sens de la démographie des secteurs, a indiqué Paul Chablo, inspecteur-chef et chef des communications au SPVM. C’est sûr que les personnes de couleur interpellées seront plus nombreuses dans un secteur où les minorités visibles sont plus présentes que dans des secteurs comme Hochelaga-Maisonneuve.»

Pourtant, selon les chiffres du SPVM, les Noirs, qui composent 5 % de la population d’Hochelaga-Maisonneuve, y sont impliqués dans 15 % des interpellations.

Pour la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ), la situation à Montréal ne laisse aucun doute. «Il est clair que le profilage racial existe, a affirmé Marc-André Dowd, vice-président de la CDPDJ. Nous nous inscrivons en faux contre tous les discours qui disent que le profilage racial n’est pas un problème.»

Interpellations par secteurs

Les cinq secteurs où les Noirs sont le plus souvent interpellés :

  • Rivière-des-Prairies (PDQ 45) : 18 % de Noirs dans la population, 59 % de Noirs interpellés
  • Montréal-Nord (PDQ 39) : 17 % de Noirs dans la population, 52 % de Noirs interpellés
  • Saint-Michel (PDQ 30) : 19 % de Noirs dans la population, 48 % de Noirs interpellés
  • Côte-des-Neiges (PDQ 26) : 9 % de Noirs dans la population, 42 % de Noirs interpellés
  • Notre-Dame-de-Grâce (PDQ 11) : 11 % de Noirs dans la population, 41 % de Noirs interpellés

Les cinq secteurs où les Noirs sont le moins souvent interpellés

  • Sainte-Anne-de-Bellevue (PDQ 1) : 1 % de Noirs dans la population, 13 % de Noirs interpellés
  • Centre-Sud
    (PDQ 22) : 5 % de Noirs dans la population, 15 % de Noirs interpellés
    Hochelaga-Maisonneuve (PDQ 23) : 5 % de Noirs dans la population, 15 %
    de Noirs interpellés
  • Île-des-SÅ“urs (PDQ 16) : 3 % de Noirs dans la population, 16 % de Noirs interpellés
  • Plateau Mont-Royal Nord (PDQ 37) : 3 % de Noirs dans la population, 16 % de Noirs interpellés

 

Articles similaires