Montréal

Abolition d'Éconologis: Option consommateurs monte au créneau

Option consommateurs dénonce l’abolition du programme Éconologis. «L’Agence de l’efficacité énergétique jette le bébé avec l’eau du bain, a lancé hier le responsable du service de l’efficacité énergétique à Option consommateurs, Sébastien Langlois. Elle « scrappe » Éconologis et bâtit un nouveau programme qui comprend seulement des mesures lourdes.»

Depuis 1999, le programme Éconologis aide les ménages à faible revenu à réduire leur consommation énergétique en leur offrant des conseils personnalisés après avoir visité leur logement, comme calfeutrer les fenêtres ou changer les thermostats. L’an passé, près de 13 000 ménages québécois ont profité du programme qui coûte environ 4 M$ annuellement.

En octobre dernier, l’AEE a déposé une demande budgétaire à la Régie de l’énergie pour l’implantation d’un projet pilote d’efficacité énergétique. Celui-ci préconise des mesures lourdes de rénovation tout en offrant la possibilité d’obtenir des subventions. Il s’adresse aux ména­ges à faible revenu qui possèdent une maison, ainsi qu’aux propriétaires d’immeubles à logements occupés à 50 % par des moins bien nantis. «On va perdre des milliers de ménages qui ne sont pas touchés par ces mesures, mais qui vont quand même le financer via les tarifs d’énergie», a indiqué M. Langlois.

Les limites
Idéalement, Option consommateurs aimerait que les deux programmes, Éconologis et le projet pilote de l’AEE, cohabitent. C’est impossible, selon la présidente de l’AEE, Luce Asselin. «Il y a des limites à l’investissement», a-t-elle avisé. Avec le projet pilote, l’AEE croit pouvoir rejoindre autant de ménages à faible revenu. Elle cible entre autres les organismes d’habitation à but non lucratif, les organismes communautaires et les réserves. Si la Régie donne le feu vert, le projet pilote de l’AEE sera mis en place d’ici deux mois et sera élargi en septembre.

Articles récents du même sujet