Montréal

Portrait statistique du Montrealus metropolitanus

Portrait statistique du Montrealus metropolitanus

Drôle de bibitte que ce Montrealus metropolitanus! Un être tout en contrastes, si l’on se fie aux statistiques sur lesquelles Métro a mis la main. En voici un aperçu.

 

peinture beigeLe Montrealus est beige…
Un Montréalais sur trois est né dans un autre pays que le Canada. Si on voulait acheter une peinture représentant la couleur de peau d’un Montréalais moyen, il faudrait mélanger 69,7% de teintes claires (blanc), 8,7% de teintes foncées (noir), 13,6% de teintes marrons (brun) et 8% de teintes ambrées (jaune). (Pardonnez les amalgames rapides, c’est pour les besoins de la cause!) Si vous voulez repeindre votre chambre à la couleur des Montréalais, vous devrez demander un beige Pantone 9163U à votre quincaillier!

tassé métro… et n’aime pas se tasser!
Question: Combien de Montréalais peut-on entasser dans 1m2? Réponse: 3,66. C’est deux fois moins qu’à São Paulo! Pour arriver à ce chiffre, la STM a calculé à partir de quel seuil d’occupation les usagers préféraient attendre sur le quai plutôt que d’entrer dans un wagon. On a par la suite compté le nombre de personnes à l’intérieur et divisé ce nombre par la surface du plancher. Cette donnée permet à la STM de prévoir le nombre et la fréquence des passages nécessaires à l’heure de pointe.

facebook femmeSon profil Facebook
Le Montréalais typique est une femme (51,6% des habitants de Montréal sont… des habitantes). Signe du vieillissement de la population, elle a désormais 39,2 ans (4 ans de plus qu’il y a 20 ans). Elle s’appelle Isabelle, le prénom le plus commun donné en 1974, son année de naissance. Avis aux intéréssé(e)s, Isabelle vit seule, comme c’est le cas pour 39% des ménages.

cigaretteMauvaises habitudes
Le Montrealus fume deux fois plus qu’un Vancouvérois (16,4% de fumeurs vs 7,9%). Il fréquente moins sa bibliothèque qu’un Torontois (32% des Montréalais sont abonnés vs 46 % des Torontois). Il rechigne aussi à manger ses cinq portions de fruits et légumes par jour (seuls 47% des Montréalais le font). Et il envoie encore trop de déchets au dépotoir (289kg par an). S’il devait les porter, comme le suggèrent certains écologistes durant la Semaine sans déchet, le Montrealus metropolitanus aurait continuellement environ 1,6kg de déchets sur le dos.

sourirePoil dans la main et sourire aux lèvres
Quelle est l’activité professionnelle la plus fréquente chez les Montréalais, mise à part celle de chercheur d’emploi (9,7% de la population active)? C’est celle de vendeur dans le commerce de détail (3%). Le revenu médian d’un Montréalais célibataire est de 21 200$, soit 1700$ de moins qu’à Toronto. Les lucides diront que le Montréalais ne travaille pas assez (une heure de moins qu’un Torontois chaque semaine). Les solidaires rétorqueront que c’est peut-être pour cela qu’il est plus heureux. L’indice de satisfaction face à la vie est en effet de 92,9 à Montréal et de 91,6 à Toronto, selon Statistique Canada.

Sources: Statistique Canada, Institut de la statistique du Québec, STM et Ville de Montréal