Montréal
17:54 5 mai 2014 | mise à jour le: 5 mai 2014 à 21:28 temps de lecture: 3 minutes

Pont Champlain: le MTQ chiffre l’impact du péage

Pont Champlain: le MTQ chiffre l’impact du péage
Photo: Yves Provencher/Métro

L’instauration du péage sur le pont Champlain ferait doubler le temps d’attente sur les autres ponts et tunnels de la Rive-Sud de Montréal à l’heure de pointe matinale, selon des chiffres de Transports Québec obtenus par Radio-Canada.

Selon les données récoltées par la société d’État, entre 6000 et 13 000 véhicules pourraient prendre les quatre autres accès à la métropole dépendemment du montant du péage.

En prenant le scénario d’un péage à 3$, le circulation serait respectivement supérieure de 25% et de 13% sur les ponts Victoria et Jacques-Cartier. L’augmentation serait de 8 % pour le unnel Louis-Hippolyte Lafontaine et le pont Mercier. Un péage à 3% entraînerait la diminution de 7 000 véhicules sur le pont Champlain, soit un tiers de moins que la circulation actuelle.

L’impact serait encore plus mesurable dans le cas d’un tarif à 5,60$. Selon les estimations diffusées la société d’État, le pont Victoira connaîtrait une hausse de la circulation de 50%, et le pobt Jacques-Cartier, une augmentation de 23%.

En contrepartie, la circulation sur le futur pont Champlain chuterait de 60%.

Lors d’une rencontre lundi avec Denis Lebel, ministre fédéral de l’Infrastructure, M. Poëti a répété que le nouveau gouvernement du premier ministre Philippe Couillard ne veut pas obliger les automobilistes à payer leur passage sur le pont, lorsqu’il sera reconstruit d’ici 2018.

Quant au ministre Lebel, il persiste et signe: pas de péage, pas de pont.

Au bureau de la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, on ne se surprend guère des résultats de l’étude. «Ça vient confirmer notre position, c’est à dire que le péage aurait un impact majeur sur la circulation sur la Rive-sud, a affirmé lundi Catherine Bérubé, porte-parole de la mairesse. Ça confirme aussi les résultats d’un sondage mené par la Chambre de commerce et d’industrie de la Rive-sud [auprès des automobilistes] au mois de Novembre dernier: les gens vont modifier leurs habitudes de conduite si le péage est imposé sur le nouveau pont.»

Mme Bérubé martèle de plus qu’il y a «concensus» dans la Grande région de Montréal, puisque les 82 villes de Communauté métropolitaine de Montréal se sont prononcés contre l’imposition d’un péage pour financer le nouveau pont.

Camionneurs
Le nombre de camions augmenterait ou diminuerait selon la mise en place du péage à 3 $ ou 5,60 $, d’après Radio-Canada.

  • Péage à 3$: légère hausse
  • Péage à 5,60$: baisse de 20%