Montréal

Le Bureau de la ville intelligente a son directeur

Le Bureau de la ville intelligente a son directeur
Photo by: Maxime Gousse

Stephane-Goyette-FounderFuel-Profile-PhotoL’administration municipale a annoncé mercredi que Stéphane Goyette occuperait le poste de directeur du Bureau de la ville intelligente et numérique, nouvellement créé. Ce dernier cumule 20 ans d’expérience notamment chez Diesel, Cogeco et Astral. Il était membre de Founder Fuel, un accélérateur de startups.

«M. Goyette aura pour première tâche de former rapidement son équipe afin de définir, d’ici la fin de l’année courante, la stratégie de « Montréal, ville intelligente et numérique 2014 ». Le Bureau de la ville intelligente devra également débuter l’identification des chantiers stratégiques et élaborer un programme de financement et de partenariat pour la réalisation des projets», a déclaré le vice-président du comité exécutif, Harout Chitilian.

Selon une source du milieu des nouvelles technologies, M. Goyette est un choix «raisonnable». Même s’il vient du secteur privé et non pas du milieu des logiciels libres, le nouveau directeur connaît bien le secteur des startups, où il agit en tant que mentor.

L’un des projets majeurs qui attend le Bureau de la ville intelligente est la refonte du portail web de la Ville et de ses moyens de communication. «Dans ce contexte, M. Goyette a comme grand atout d’avoir participé au virage numérique qu’a pris l’entreprise Astral», selon Harout Chitilian.

Le parcours plus corporatif de M. Goyette n’est pas un inconvénient pour ce poste, croit l’élu montréalais. «Dans ma vision de la ville intelligente, les citoyens, les institutions publiques et le secteur privé travaillent ensemble pour établir des synergies. Tout le monde est sur un pied d’égalité», a indiqué M. Chitilian.

Avant de pourvoir ce poste, la Ville a reçu près de 400 candidatures.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *