Montréal

Le Défi Info-Neige lancé

Les entrepreneurs web sont invités à concevoir l’application qui permettra aux Montréalais d’être informés en temps réel de la progression des opérations de déneigement dès l’hiver prochain.

Ce sera «la première application collaborative» de la Ville de Montréal, a indiqué jeudi le responsable du dossier de la ville intelligente, Harout Chitilian.

À la suite de la journée de co-création le 31 mai dernier, au cours de laquelle des designers, des programmeurs et de simples citoyens ont lancé des idées sur ce que devrait ressembler une application sur le déneigement, M. Chitilian, avec sa collègue responsable de la Sécurité publique, Anie Samson, a cru bon de poursuivre l’expérience plus loin en organisant le Défi Info-Neige.

«On aurait pu développer notre solution avec des fonctionnaires derrière des portes closes, mais on a choisi d’oser», a dit le responsable de la ville intelligente à la Ville de Montréal.

Les propositions sélectionnées après un premier tri seront présentées le 16 août prochain au cours d’une assemblée publique à la maison Notman et des bourses (1000$, 3000$ et 5000$) seront alors remises aux trois idéateurs ayant conçu les applications jugées les plus intéressantes. Entretemps, une séance d’information sera organisée le 10 juillet prochain pour renseigner les intéressées sur les données qui seront disponibles.

«Le résultat devra être mis en application dès l’hiver prochain, a dit Anie Samson. Ça va nous permettre de tester le nouvel outil. Est-ce qu’il sera parfait? Peut-être pas. Mais c’est la première fois qu’on l’aura. On pourra le modifier selon les attentes des citoyens.»

La Ville déboursera 25 000$ pour la conception de cette application sur le déneigement.

L’application sera mis à l’essai dans au moins quatre arrondissements au cours du prochain hiver, soit Ahuntsic-Cartierville, Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, Villeray–Saint-Michel–Parc Extension et Ville-Marie.

Avec ce concours, Montréal prend exemple sur des villes comme Chicago ou Toronto qui ont demandé à leurs citoyens de créer une application web sur un problème touchant leur quotidien, a souligné le directeur des initiatives stratégiques de l’organisme Nord Ouvert, Jean-Noé Landry. «[Les villes] choisissent des problèmes qui touchent tout le monde, ce qui fait en sorte que les gens trouvent des meilleures solutions», a dit M. Landry, qui croit que l’initiative de la Ville de Montréal est très intéressante.

Pour Harout Chitilian, le déneigement représente seulement la pointe de l’iceberg de la ville intelligente.