Soutenez

Sas à vélos: la Ville teste un nouveau procédé

Photo: Yves Provencher/Métro

La Ville de Montréal met à l’essai une nouvelle méthode pour faire le marquage au sol des sas à vélos.

Les cols bleus ont appliqué la semaine dernière une peinture verte avec du thermoplastique sur la rue Molson, à l’angle de la rue Rachel, pour l’aménagement d’un sas à vélos, une zone prioritaire réservée aux cyclistes qui leur permet de circuler de façon sécuritaire. Ils ont en plus ajouté une couche d’epoxy entre l’asphalte et la peinture.

La Ville de Montréal est très enthousiaste devant cette nouvelle méthode, d’autant qu’elle a été exécutée dans des conditions météorologiques optimales. Le mercure était à la hausse, de jour comme de nuit, et aucune précipitation n’est tombée.

«Ça reste un essai, a indiqué lundi la porte-parole de la Ville de Montréal, Valérie De Gagné. L’année prochaine, on va peut-être se rejoindre au sas à vélos qui aura peut-être disparu. On essaie différentes technologies pour qu’éventuellement, on ait quelque chose de durable, très visible et sécuritaire.»

Une peinture qui contenait aussi du thermoplastique a été apposée l’automne dernier sur la rue Molson pour former un sas à vélos, mais elle n’a pas résisté à l’hiver montréalais.

«On croyait que cette peinture pourrait nous permettre de réaliser des économies. Le produit n’a pas passé l’hiver alors on a dû refaire nos devoirs avec le fournisseur», a dit Mme De Gagnée.

Si la Ville de Montréal fait différents essais, c’est qu’elle veut réduire les coûts. Les deux tentatives sur la rue Molson ont coûté 5000$ chacune alors que le prix de l’aménagement du premier sas à vélos, à l’angle des rues Milton et University, s’est élevé à près de 10 000$.

Lorsque la Ville aura trouvé la bonne méthode, elle pourra multiplier les aménagements de sas à vélos, a mentionné Valérie De Gagné. Montréal ne peut toutefois pas s’inspirer des villes comme Paris ou New York, qui ont déjà des sas à vélos, puisque le climat y est moins rude en hiver.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.