Montréal

La rue Sainte-Catherine donnera une place accrue aux piétons

La rue Sainte-Catherine donnera une place accrue aux piétons
Photo: Archives Métro

Pour lancer la deuxième phase des consultations publiques sur le réaménagement de la rue Sainte-Catherine ouest, entre l’avenue Atwater et la rue de Bleury, la Ville propose quatre configurations possibles. Les citoyens pourront les examiner sur le site web des consultations. Ils ont jusqu’au 26 octobre pour commenter les différentes options présentées.

Le président du comité exécutif, Pierre Desrochers, précise que l’option que retiendra la Ville au début 2015 ne sera pas nécessairement pigée intacte parmi le lot. Les quatre propositions servent principalement à alimenter le débat, et seront adaptées aux commentaires issus de la deuxième phase des consultations.

Un des faits saillants de la première phase, où plus de 8 000 internautes ont laissé 205 commentaires et déposé 20 mémoires, est que la piétonisation de l’artère occupe le premier rang en importance chez les participants. «Une chose est certaine: il y aura une place accrue aux piétons», a lancé M. Desrochers lors de la présentation du bilan.

Pour Félix Gravel, responsable des campagnes transport, GES et aménagement du territoire chez le Conseil régional de l’environnement de Montréal (CRE), la Ville ne va pas assez loin en ce sens.

«Nous sommes très surpris qu’on évite le débat sur la piétonisation [complète], lance-t-il. La proposition la plus novatrice aurait été la piétonisation complète. Comme c’est là, les propositions ne respectent pas ce que les Montréalais ont exprimé lors des consultations en ligne.»

Les propositions:

ACTU - options sainte-cath

Le rétro (Option A)
On voit ici un retour au début des années 1960, alors que la circulation sur la rue Sainte-Catherine se faisait à double-sens au centre-ville. Selon la Ville, l’objectif de cet aménagement est d’étendre les options de transport en commun, en offrant des trajets d’autobus dans les deux sens.

Le mi-chemin (Option B)
Cette proposition sacrifie une voie de stationnement et de livraison pour permettre l’élargissement des trottoirs de chaque côté de la rue. Elle conserve toutefois la circulation à sens unique en direction Est sur deux voies.

Le piéton deluxe (Option C)
L’option C se départit complètement des voies de stationnement, maintenant seulement deux voies de circulation à sens unique en direction Est. Cette configuration permet un élargissement important des trottoirs, qui auraient entre 6m et 9m de largeur. Celle-ci varie entre 4m et 7m à l’heure actuelle.

Le variable (Option D)

Pour cette configuration, des «espaces multifonctionnels» sont ajoutés de part et d’autre de la chaussée. La Ville précise que ces espaces pourraient servir soit à ériger des terrasses ou des œuvres d’art, soit comme espaces de stationnement, ou tout simplement comme voie de circulation additionnelle pour les piétons.

Et le stationnement?
Fait contradictoire, bien que la piétonisation figure au sommet des préoccupations des citoyens, ceux-ci ont aussi demandé plus d’espaces de stationnement. Comment réconcilier ces deux idées opposées? Pierre Desrochers, président du comité exécutif, croit qu’il faudra examiner plusieurs options, telles que l’aménagement de places de stationnement sur les rues transversales. En effet, trois des quatre propositions de la Ville réduisent le nombre de places sur la rue Sainte-Catherine même.