Montréal

Métro voit MTL

Métro voit MTL
Photo: Archives

Plus de 200 projets dans 4 grands chantiers ont été soumis à l’événement Je vois mtl, qui vise à redonner un peu de lustre à la métropole grâce à des actions concrètes. Tout au long de la journée, les 160 projets retenus seront présentés par le comité organisateur devant plus de 1000 participants à la Place des Arts. L’équipe de Métro les a épluchés et en a sélectionné 12 qui ont particulièrement retenu son attention, tant par leur originalité que par leur apport potentiel au rayonnement de Montréal.

Identité et inspiration

Une bière à la santé de Montréal
JevoisMTL_houblon_balcon

Plant grimpant de houblon /collaboration spéciale

Le chef brasseur du pub Harricana, Mathieu Garceau-Tremblay, souhaite verdir Montréal avec du houblon. Avec l’aide de commerces, mais aussi de citoyens, il veut cultiver la plante grimpante vivace sur des façades, des balcons et des toits.

«L’idée, ce n’est pas de faire une culture à grande échelle, c’est de verdir la ville, a expliqué M. Garceau-Tremblay.

Son projet consiste d’abord à répertorier les plants de houblon sur l’île de Montréal et d’en planter par la suite des nouveaux dans les endroits disponibles dès le printemps prochain.

«À la troisième année, on pourra récolter le houblon, ce qui nous mènera à l’automne 2017, à temps pour le 375e anniversaire de la ville», a dit M. Garceau-Tremblay. Des brasseries s’approprieront alors une partie de la récolte et concevront la bière de Montréal, dans laquelle du miel de la métropole sera ajouté.

Mentions

  • Montréal, regards d’enfants : ce projet permettra de créer une «carte subjective» sur la réalité des enfants dans les quartiers montréalais.
  • La Tornade numérique lancera des réflexions sur des problèmes montréalais et tentera de trouver des solutions à l’aide des technologies numériques

Talent et compétences

Emplois sur commande
Je vois Mtl ROULO_BOULO_40x20

Le camion Rouloboulo /collaboration spéciale

C’est un camion qui ressemble à tous les camions de cuisine de rue, mais plutôt que de distribuer des repas, les responsables distribuent des emplois. Piloté par le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) Montréal Centre-Ville, le camion du Rouloboulo s’activera dès avril 2015 dans 8 lieux différents. Cette initiative sera ouverte à tous les jeunes de 18 à 34 ans et les participants n’auront qu’à entrer dans le camion, à remplir un formulaire sur leurs intérêts, et un conseiller leur proposera des emplois (saisonniers, étudiants, à court terme), dans tous les domaines, disponibles sur-le-champ. Les intervenants pourront soit rediriger les jeunes vers les entreprises à proximité qui offrent des emplois adaptés à leur profil ou encore faire signer directement un contrat. «Les jeunes sont dans l’instantanéité: c’est ici que ça se passe ou que ça ne se passe pas. Nous serons donc mobiles afin de leur offrir des emplois et leur éviter les déplacements», explique Martin Choquette, directeur général du CJE Montréal Centre-Ville.

Mentions

  • De coach sportif à coach de vie s’engage à recruter 65 coachs sportifs pour leur donner une formation afin d’encadrer les jeunes des milieux défavorisés dans leur développement de vie.
  • L’unité mobile de formation est une grande remorque de 53 pi qui se déplace dans les locaux des entreprises du Québec pour donner des formations sur les technologies de l’information.

Entreprises

Soutenir les esprits créatifs
je vois mtl iC (crédit Lucas Zafiris)

L’équipe examine l’option d’établir le iC dans l’édifice Rodier. / Lucas Zafiris/collaboration spéciale

Le collège Dawson et le cégep du Vieux-Montréal proposent d’aider les entrepreneurs créatifs à démarrer leur entreprise. C’est que, selon David Santelli, qui accompagne le projet iC = Incubateur + campus depuis un an et demi, c’est l’étape la plus difficile pour bien des gens de l’industrie culturelle.

«L’idée est d’aider un plus grand nombre de créatifs à mieux vivre de leur travail et à pouvoir partager la valeur de ce travail avec la métropole», affirme-t-il.

Le iC offrira donc un programme d’études de huit mois, aboutissant à une attestation d’études collégiales (AEC). «On parle beaucoup des entreprises de l’industrie créative à Montréal. Par contre, si on enlève les quelques leaders, qui sont toujours les mêmes – les Cirque du Soleil, Moment Factory, etc. –, on se rend compte qu’on a beaucoup de talent dans l’underground, mais qu’on manque de bâtisseurs d’entreprises», juge M. Santelli.

Mentions

  • Lab’IDEOS, une idée similaire des Hautes études commerciales (HEC), parrainera les entreprises sociales dans leur développement.
  • Le réaménagement du Planétarium Dow, qui vise à créer un «hub de créativité» au cœur du quartier de l’innovation.

Cadre de vie

Embellir les feux de circulation
Jevoismtl-art

Une œuvre de Vincent Arnold /coll. spéciale

Mettre en valeur le travail des artistes montréalais sur les boîtes électriques des feux de circulation, c’est l’idée que propose un collectif d’artistes derrière Galerie24sur24. «Ces expositions à ciel ouvert contribueront au bien-être de la population par l’égayement de son quotidien», clame Shaddy Cyr, l’une des participantes à ce projet.

L’idée, qui coûterait moins de 15 000$ à réaliser, permettrait à 15 artistes de disciplines différentes (peintres, graffiteurs, tatoueurs, illustrateurs…) de se faire connaître en agrémentant chacun une boîte dans un premier secteur qui reste à déterminer.

Idéalement, le projet serait étendu à cinq secteurs, indique Shaddy Cyr, qui convient que convaincre la Ville et boucler le budget de financement figurent parmi les principaux obstacles à surmonter. Plusieurs villes, dont Québec, Vancouver et Toronto, ont déjà tenté l’expérience.

Mentions

  • Urburb, une plateforme recensant les terrains vacants disponibles à une réutilisation citoyenne temporaire. Une idée à jumeler avec plantcathing 2.0, une plateforme de jardiniers montréalais.
  • Service 211, une ligne téléphonique d’information et de référence disponible 24 heures sur 24 qui regroupe les ressources sociocommunautaires montréalaises.

Je vois mtl

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *