Montréal

Le réseau mobile du métro entre en service

Le réseau mobile du métro entre en service
Photo: Archives Métro

Le réseau mobile du métro de Montréal entre officiellement en service vendredi.

Les stations de la ligne verte comprises entre Guy-Concordia et Saint-Laurent sont maintenant branchées. Berri-UQAM le sera prochainement. Des tests y sont présentement effectués.

En 2015, ce sera au tour des stations de la ligne orange qui se trouvent dans le centre-ville de Montréal d’être reliées au réseau mobile. Celui-ci rejoindra également la station Beaudry sur la ligne verte.

«L’explication « j’étais dans le métro, je ne pouvais pas répondre » ne tiendra plus», a lancé le président de la Société de transport de Montréal (STM), Philippe Schnobb.

Pour concevoir le réseau mobile du métro de Montréal, le consortium d’entreprises à l’origine du projet (Bell, Rogers, Telus et Videotron) a dû construire une base du système cellulaire, c’est-à-dire, un endroit où sont entreposées les technologies nécessaires pour que les stations et les tunnels du métro puissent être branchés aux différents réseaux des fournisseurs. Au moins quatre autres infrastructures du genre devront être construites pour l’ensemble du réseau du métro.

«Montréal sera l’une des premières au monde à pouvoir compter sur un réseau 4G LTE dans son réseau souterrain du métro, a dit le président de Telus Québec et provinces de l’Atlantique, François Gratton. Les Montréalais qui utilisent les réseaux sans-fil seront parmi les mieux servis au monde.»

Le réseau à haut débit de service permettra aux usagers du métro de discuter au téléphone aussi bien que de surfer sur internet et ce, de façon continue.

«Les clients nous demandaient [un réseau mobile]. Quand il y aura des interruptions de service, ça nous permettra de mieux communiquer avec les clients, via les réseaux sociaux. Avec ces outils, les clients pourront aussi nous transmettre de l’information.» – Philippe Schnobb, président de la STM

La STM prévoyait en décembre 2013 que les tronçons entre les stations Atwater et Beaudry et entre Mont-Royal et Bonaventure seraient branchés au cours de l’année 2014. Le retard a été expliqué par la complexité du projet.

«C’est un défi technologique de déployer un réseau mobile dans un endroit aussi creux où il y a beaucoup de béton et de courbes et où on a unn accès seulement trois heures par nuit, a expliqué M. Gratton. On apprend au fur et à mesure du déploiement.»

Toutes les stations du métro de Montréal seront reliées au métro de Montréal dans un horizon de cinq à sept ans. La facture atteindra 50M$ et elle sera entièrement assumée par les entreprises de téléphonie cellulaire.