Montréal

Hausse des plaintes pour vols d’identité

Hausse des plaintes pour vols d’identité
Photo: Archives/Métro

Le nombre de plaintes pour vols d’identité a augmenté de façon exponentielle au Québec et à Montréal depuis la criminalisation de ce méfait en 2010, selon des données colligées par TC Média.

En quatre ans, le nombre de vols d’identité recensé est passé de 68 à 942 au Québec et d’un à 127 à Montréal. C’est la prolifération de ce type de crime qui avait poussé l’ajout de la possession des données d’identité d’une personne à des fins criminelles au Code criminel.

«C’est beaucoup plus facile qu’avant d’obtenir des données à grande échelle, notamment par piratage, a souligné Rémi Boivin, chercheur au Centre international de criminologie comparée. On en a donc fait une infraction en soit et non plus seulement un moyen de faire une fraude.»

Selon M. Boivin, les citoyens ont dû s’adapter graduellement à dénoncer ces crimes, alors que les policiers ont dû s’adapter à bien les classer. «Il est difficile de dire si le phénomène est en augmentation depuis quatre ans ou si c’est le système judiciaire qui s’ajuste», a-t-il statué.

La Sûreté du Québec (SQ) et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) abondent dans le même sens. «Les gens portent plus plainte qu’avant, comme c’est le cas pour plusieurs crimes informatiques», a expliqué la sergente Audrey-Anne Bilodeau, porte-parole pour la SQ.

La criminalité dans la métropole
Montréal est loin d’être la ville québécoise ayant le plus haut taux de criminalité. Selon les données de Statistiques Canada récoltées par TC Média, elle se situe au 18e rang des villes et MRC de la province, avec une moyenne de 6080 crimes par 100 000 habitants entre 2009 et 2013.

«Comme toutes les villes du Québec, Montréal est très sécuritaire, a commenté Rémi Boivin, chercheur au Centre international de criminologie comparée. La gravité des crimes y est toutefois plus élevée.»

Par ailleurs, la criminalité est en baisse constante au Québec et à Montréal depuis cinq ans. En 2013, 99 604 infractions au Code criminel ont été commis à Montréal.

Avec Stéphanie MacFarlane