IDS-Verdun

Pont Champlain: aucune mesure d’atténuation prévue à l’Île-des-Soeurs

Fermeture de nuit des corridors du pont Champlain. Photo: TC Media Archives

Les travaux d’entretien sur le pont Champlain actuel, et la construction du nouveau pont sur le Saint-Laurent, devraient débuter dans les prochains mois. Malgré les entraves à la circulation qu’ils risquent de provoquer, aucune mesure d’incitation au transport en commun pour diminuer la congestion n’a été prévue pour l’instant pour l’Île-de-Sœurs.

«Selon l’information que j’ai, pour l’année 2015-2016, il n’y a pas de mesures d’atténuation mises en place strictement pour l’Île-des-Sœurs ni pour Verdun concernant les projets liés aux travaux du pont Champlain», rapporte Fanie Clément St-Pierre, conseillère en relation médias de l’Agence métropolitaine de transport (AMT).

Pourtant, du côté de la Rive-Sud, quelques projets verront le jour en 2015-2016 dont un stationnement incitatif à Chambly et l’ajout de 125 places à La Prairie. «Les travaux vont être planifiés pour la fin de l’année, mais ceux-ci sont prévus plus rapidement. On parle de cet été, même probablement vers la fin du printemps», ajoute-t-elle.

Du côté de l’Association des propriétaires et résidants de l’Île-des-Sœurs (APRIDS), la présidente Daniela Villatora affirme n’avoir reçu aucune suggestion concernant des mesures d’atténuation pour la congestion.

«C’est certain que plus d’offres de transport en commun ça serait bien. C’est une façon de palier à la difficulté de sortir de l’Île, mais encore faut-il s’assurer que l’autobus ne soit pas pris dans le même couloir de congestion.» Pour la construction du nouveau pont, elle ajoute que pour l’instant, l’inquiétude ne figure pas sur le radar des habitants puisque cela va dépendre de la nature et de l’ampleur des entraves.

Chantiers à venir
C’est à la fin du mois d’avril que seront dévoilés les détails de l’échéancier des travaux concernant la structure actuelle du pont Champlain.

«Nous sommes encore dans la planification de l’échéancier des travaux qui vont être réalisés. Il y aura de gros travaux sur certaines structures. L’hiver est tardif et il n’y a pas vraiment de chantier commencé. Il n’y aura pas de révolution, seulement le programme d’entretien majeur qui se poursuit», explique Anne-Marie Braconnier, responsable des communications de la Société Pont Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI).

La PJCCI ajoute ne pas avoir en main pour l’instant les données concernant les entraves spécifiques que les travaux causeront.

Du côté de l’APRIDS, la présidente demande au PJCCI une information plus ponctuelle sur la fermeture des voies pour entretien. «Nous avons demandé de recevoir des alertes textos uniquement liées aux entraves.»

Pour ce qui est de la construction du nouveau pont sur le Saint-Laurent, le soumissionnaire privilégié sera annoncé à la fin avril. «Les propositions des consortiums sont en évaluation. Une fois l’échéancier et la nature des travaux connus, nous travaillerons avec nos partenaires de Mobilité Montréal, incluant la Ville de Montréal et l’arrondissement de Verdun, afin d’assurer la mise en place de mesures appropriées pour atténuer les impacts sur la circulation», commente la direction des Communications INFC Médias pour Infrastructure Canada.

Mme Villatora de l’APRIDS mentionne que selon le porte-parole d’Infrastructure Canada, Vincent Jarry, les gros travaux d’entraves à la circulation devraient débuter à l’automne 2015, début 2016. «C’est certain qu’il y aura de l’entrave sur le boulevard René-Lévesque», conclut-elle.

Articles récents du même sujet