Actualités

375e de Montréal: l’ilôt St-Viateur fait peau neuve

375e de Montréal: l’ilôt St-Viateur fait peau neuve
Photo: Arrondissement d'Outremont

À l’occasion du 375e anniversaire de Montréal, une maison entièrement vouée aux arts de la marionnette prendra vie à Outremont: la Maison internationale des arts de la marionnette.

Denis Coderre nous apprenait la semaine dernière que chaque arrondissement présenterait son propre projet pour le 375ème anniversaire de Montréal.

Pour ce faire, à l’hiver 2014-2015, la Ville-centre a lancé un appel d’offre pour permettre à chaque arrondissement de prendre part aux festivités de 2017. «Une somme de 15 millions de dollars [a été] réservée au programme triennal d’immobilisation 2015-2017 pour la réalisation de projets à l’échelle locale», pouvait-on lire dans le communiqué émis par la Ville de Montréal le 17 avril.

Le projet présenté par les élus d’Outremont, la Maison internationale des arts de la marionnette, a obtenu la contribution maximale de 1M$ de la part de Montréal, «auxquels devront s’ajouter 2M$ en partenariats publics privés», explique Sylvain Leclerc, chargé des communications à l’arrondissement.

Revitalisation
La Maison internationale des arts de la marionnette sera située dans l’ilot Saint-Viateur, un terrain vague situé entre les avenues Wiseman et Outremont.

Un secteur que l’arrondissement avait entreprise de revitaliser il y a de cela quelques années.

La transformation de cet ilot, entamée en 2014, devra être finalisée en 2017, question de répondre aux critères imposés par la Ville-centre.

«D’abord, il y a trois ans, le centre de curling a été démoli et l’année dernière nous avons amorcé la reconstruction de la caserne de pompiers 75», explique M. Leclerc.

Le bâtiment municipal désaffecté, situé au 30-32 avenue St-Just, sera réhabilité pour pouvoir accueillir entre ses murs la maison officielle des arts de la marionnette.

Où seront donnés «des ateliers outillés pour la fabrication de marionnettes, un centre de référence et un lieu de résidence d’artistes», pouvait-on lire dans le communiqué émis par la Ville.

«Un pôle cuturel»
Le lieu qui sera dédié aux arts de la marionnette, accueillera aussi le service d’archives  de l’arrondissement d’ici 2017.

Une place publique qui portera le nom de Micheline-Legendre, la pionnière des arts de la marionnette au Québec sera aussi aménagée.

La reconstruction de la caserne permettra aussi de mettre en valeur la tour de la caserne originale qui a une importante valeur patrimoniale.

«Avec la bibliothèque, sa galerie et le nouveau centre des arts, l’ilot St-Viateur deviendra véritablement un pôle culturel pour l’arrondissement», précise M. Leclerc.