Montréal
02:30 3 juillet 2015 | mise à jour le: 3 juillet 2015 à 02:30 Temps de lecture: 2 minutes

La Ville veut revoir son modèle de protection du patrimoine

La Ville veut revoir son modèle de protection du patrimoine
Photo: photcal.org

Montréal entend se doter d’un nouveau plan match pour protéger son patrimoine.

À l’automne, un bilan de la Politique du patrimoine, qui a été adoptée en 2005, sera dressé. Une consultation publique sera par ailleurs organisée en vue de l’élaboration d’une nouvelle politique.

«La clé, c’est de trouver des mesures [pour protéger le patrimoine], a indiqué la responsable du patrimoine et de la culture, Manon Gauthier. Est-ce qu’il y a moyen d’étendre certaines règlementations pour pouvoir protéger le patrimoine modeste. Avant de démolir, on va se réapproprier [les bâtiments], on va les requalifier, les repenser. Est-ce qu’il peut y avoir de nouveaux modèles? Il faut qu’on se donne un plan de match global.»

Depuis son arrivée en poste, Mme Gauthier s’est assurée qu’un répertoire de tous les bâtiments d’intérêt patrimonial, tant publics que privés, soit créé. Il est aujourd’hui complété.

Projet Montréal en avait fait la demande l’an dernier à la suite de la démolition de la Maison Redpath. Celle-ci, qui était un des derniers bâtiments d’architecture Queen Anne de la métropole, a été détruite après avoir été laissée à l’abandon pendant près de 25 ans.

«On ne travaille pas en silo. Plutôt que de multiplier les consultations publiques, il faut qu’on se donne un plan de match global.» – Manon Gauthier, responsable du patrimoine, de la culture et du design au comité exécutif de la Ville de Montréal

Les réglementations des arrondissements en matière de patrimoine font l’objet de discussions au sein des autorités municipales. Projet Mont­réal et Héritage Montréal avaient d’ailleurs réclamé un resserrement des règlements.

Mme Gauthier a indiqué que des efforts doivent encore être consentis pour protéger le patrimoine, en évoquant notamment le jardin de la Maison Notman, mais aussi les anciens hôpitaux laissés vacants.

Articles similaires