Montréal
03:00 9 juillet 2015 | mise à jour le: 9 juillet 2015 à 03:00 Temps de lecture: 2 minutes

Une campagne de propreté «non politically correct»

Une campagne de propreté «non politically correct»
Photo: Métro

L’arrondissement du Sud-Ouest a décidé de ne pas prendre des gants blancs pour inciter ses citoyens à ramasser leurs déchets à l’occasion de la campagne annuelle propreté qui sera lancée jeudi.

«La campagne est tout sauf «politically correct», a indiqué mercredi la maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais. On veut créer un électrochoc. On veut faire prendre conscience que c’est l’affaire de tous.»

Des slogans incisifs, tels que «Merde, ramasse-toi» ou «Tes vidanges me dérangent» seront utilisés sur des affiches, mais aussi des autocollants. Des casquettes ont en plus été confectionnées. Les employés municipaux seront appelés à participer à l’effort pour rendre l’arrondissement plus propre, ainsi que les citoyens. Les réseaux sociaux seront également mis à contribution.

«D’habitude, on fait une campagne passive en rappelant les règlements, mais on prêche auprès de convertis, a dit M. Dorais. On met des panneaux de signalisation qui disent que c’est de 5h à 8h que vous devez déposer vos vidanges, mais ça ne dit rien à ceux qui ne le font par étourderie ou par je-m’en-foutisme. Quand le voisinage ciblera ces incivilités, ça mettra un peu de pression.»

«Souvent, les gens ne ramassent pas le cadeau de Pitou ou s’ils le font, ils déposent le petit sac près d’un carré d’arbres ou d’une clôture. L’un des slogans, c’est «Merde, ramasse toi.» Et il y a un petit cadeau en visuel.» – Benoit Dorais, maire du Sud-Ouest

La propreté est une préoccupation qui avait été soulevée par les citoyens du Sud-Ouest en 2012 lors d’une consultation publique. Puisque ce souci ne s’est pas démenti, l’arrondissement a décidé de jouer d’audace. Son maire a précisé que ce n’est pas parce son arrondissement est plus malpropre qu’un autre qu’il a choisi de réaliser une campagne plus mordante.

La campagne de propreté du Sud-Ouest a été réalisée à l’interne, sans l’aide d’une boîte de communication. L’arrondissement n’a pas été en mesure mercredi de préciser le coût de cette offensive de communication.

merde

Camp_proprete_accroche_porte_vidange-JEUDI-1

Articles similaires