Le Plateau-Mont-Royal
15:30 14 juillet 2015 | mise à jour le: 14 juillet 2015 à 16:18

Une ruelle verte attendue

Une ruelle verte attendue
Photo: TC Media - Archives

Les riverains de la ruelle Sainte-Famille pourront profiter d’un environnement de vie transformé, dès l’automne prochain, alors que l’arrondissement a accepté de verdir leur ruelle.

Les travaux pour enlever une partie de l’asphalte seront réalisés d’ici la fin du mois d’août.

«Il devrait en coûter autour de 10 000$, en incluant les travaux d’excavation, d’aménagement, l’achat de végétaux et potentiellement de mobilier urbain, tels des bacs à fleurs», explique la chargée de communications du Plateau-Mont-Royal, Geneviève Allard.

Les citoyens, eux, devront entretenir les lieux, notamment remplacer des végétaux au besoin.

«Lors de la traditionnelle Fête des voisins l’an passée (NDLR:dans la ruelle Sainte-Famille, entre la rue du même nom, la rue Jeanne-Mance et la rue Milton), nous avions fait un photomaton dans lequel nous demandions ce que les résidents désiraient pour leur ruelle. La majorité ont écrit qu’ils voulaient qu’elle soit plus verte, plus conviviale et que la circulation y soit apaisée», raconte Richard Phaneuf, un des organisateurs de la Fête des voisins. Avec des voisins, ils ont décidé ce printemps de proposer de ruelles vertes aux différentes coopératives longeant l’endroit asphalté. Les corporations d’habitation 5565, la Chambrelle, La porte jaune, ainsi que les coopératives Les Tourelles, la Rue des artistes et Concerto, ont toutes œuvré de concert à l’élaboration des plans.

Le Plateau-Mont-Royal a accepté la proposition au printemps, concrétisant ainsi le projet pour les riverains de l’endroit.

«Nous allons nous asseoir avec les responsables de l’arrondissement pour penser à la végétation la plus adaptée et résistante pour notre contexte. On espère créer un milieu de vie agréable, où l’on pourra observer des oiseaux et des papillons. Nous sommes déjà une communauté tissée serrée dans Milton-parc. La Fête des voisins le démontre bien, avec plus d’une centaine de personnes qui y ont assisté dans la ruelle cette année», indique M. Phaneuf.

Des problèmes de graffitis récurrents
Tel que le Journal Le Plateau le rapportait en août 2014, des problèmes récurrents de graffitis sont observés à cet endroit. Pour tenter de lutter contre ce fléau, le comité de la Fête des voisins avait payé un muraliste pour embellir les lieux et des citoyens peignaient sur le bitume pour les mêmes raisons.

Parmi les initiatives mises de l’avant par l’arrondissement figure la plantation de végétaux au pied des édifices problématiques, ce qui sera maintenant chose faite. Cette mesure serait la plus efficace du lot, puisque la verdure empêche la réalisation de nouveaux graffitis.