IDS-Verdun

Agressions armées à Verdun

Photo: Sylvain Ryan/TC Media

La police de Montréal tente toujours d’élucider deux agressions armées en autant de jours survenues au cours de la fin de semaine à Verdun.

Un suspect est recherché en lien avec l’attaque à l’arme blanche dimanche après-midi sur la rue Cool, au coin de la rue Hickson. Un homme d’une trentaine d’années a été poignardé au bras après avoir ouvert la porte de son logement, au troisième étage d’un édifice à logements.

L’agresseur dans la vingtaine aurait ensuite pris la fuite à pieds en direction Est sur la rue Hickson. Il a la peau blanche, les cheveux courts et une barbe de quelques jours, mesure 5 pieds 9 pouces et pèse environ 180 livres. Au moment de l’incident, il portait des bermudas et un kangourou gris.

La victime s’est rendue au coin de la rue De L’Église avant d’être prise en charge par les services d’urgence. On ne craint pas pour sa vie.

Le motif derrière l’agression n’a pas encore été établi.

Comparution
Un homme de 20 ans a été formellement accusé d’agression armée lundi au palais de justice de Montréal. Samedi matin vers 5h, il s’en est pris à un jeune homme d’une vingtaine d’années qui marchait sur la rue Wellington, près de la 2e Avenue.

La victime a été abordée par trois occupants d’une voiture. À la suite d’une altercation, le jeune homme a été poignardé à la hanche par un des passagers. Il a été transporté à l’hôpital, mais sa vie n’est pas en danger.

Les suspects ont pris la fuite à bord du véhicule.

Quelques heures plus tard, les policiers ont épinglé les individus d’une vingtaine d’années, alors qu’ils s’étaient réfugiés dans un appartement de la 2e avenue. Deux d’entre eux ont été libérés.

Articles récents du même sujet