Montréal

Des idées pour améliorer le réseau cyclable

Des idées pour améliorer le réseau cyclable
Photo: Archives Métro

Quelque 18 projets ont été présentés dimanche à l’issue du Défi vélo MTL, un hackathon visant à marier données ouvertes et transport actif, dans le but d’améliorer l’expérience des cyclistes.

Pour mener à bien leurs projets, les participants à l’événement de trois jours avaient accès à toute une panoplie de données ouvertes de la Ville de Montréal, dont des relevés de comptage de vélos et les tracés des trajets des utilisateurs de l’application Mon RésoVélo, ainsi qu’à l’ensemble des trajets BIXI de la saison 2015. Ils disposaient ensuite de trois jours pour mettre au point leur projet.

Deux équipes, Missing link et Désir brûlant, ont remporté le premier prix dans la catégorie Visualisation des données avec des projets similaires qui permettaient de comparer le réseau cyclable actuel aux trajets les plus populaires empruntés par les cyclistes. Cela permet de voir d’un coup d’œil les zones où l’infrastructure cyclable serait à développer.

Le prix dans la catégorie Produits et services a été remporté par l’équipe Local logic, qui promet d’utiliser les données ouvertes de la Ville et d’autres indicateurs – tels la topographie, les points d’intérêt et l’étendue actuelle du réseau cyclable – pour aider la Ville à mesurer l’impact de ses investissements potentiels dans l’infrastructure cyclable sur la convivialité pour les cyclistes.

«On veut voir l’impact d’une nouvelle infrastructure publique sur l’indicateur [de convivialité]. On est capable de tirer de cet indicateur-là plein d’informations, comme le nombre de kilomètres sécuritaires additionnels au réseau, le nombre de cyclistes qui feront du vélo et qui ne l’auraient pas fait autrement, ou même l’impact sur la valeur foncière», a expliqué à Métro un des membres de l’équipe gagnante, Vincent-Charles Hodder.

«On veut donner de l’information pertinente à la Ville à l’échelle de la ville au complet, pour comparer des liens cyclables afin d’optimiser leurs investissements dans l’infrastructure, et leur donner un cadre quantitatif afin de pouvoir justifier ça auprès de différents acteurs», a-t-il ajouté.

Juste avant l’annonce des gagnants, le responsable des dossiers vélo au comité exécutif, Marc-André Gadoury, semblait ravi de la qualité des projets proposés. «On a déterminé 600 km de voies cyclables à réaliser au cours des prochaines années, mais on commence par où? On fait ça comment? Je pense que les outils que vous avez développés vont être super importants», a-t-il dit aux participants dans son discours de fermeture.

Autres projets
Quelques autres projets intéressants du Défi vélo MTL:

  • BixBox: utiliser de vieux conteneurs pour construire des lieux sécurisés pour cadenasser son vélo
  • BixiX et m_team: permettre à BIXI de sauver de l’argent en encourageant les usagers à déplacer des vélos de stations pleines vers des stations vides
  • Halt: un réseau géolocalisé de haltes routières où réparer son vélo