IDS-Verdun

Pont Champlain: en réparation jusqu’à la fermeture

Photo: Collaboration spéciale / PJCCI

Les travaux sur l’actuel pont Champlain se poursuivront jusqu’à sa fermeture, en 2018. Environ 250 millions $ sont prévus par la société des Ponts Jacques Cartiers et Champlain (PJCCI) pour maintenir la structure sécuritaire pendant les trois prochaines années.

Pour éviter de revivre une situation d’urgence comme celle de l’automne 2013, où une super poutre avait été installée en raison d’une fissure grandissante dans la structure, des treillis modulaires sont installés pour renforcer les poutres actuelles.

Cette année, 34 ont été montés au coût de 1,5 M$ chacun. L’an prochain, ce sont 43 treillis supplémentaires qui seront installés. De plus, trois super poutres sont en réserve au besoin.

Un budget d’environ 150 M$ est prévu pour l’entretien de la structure vieillissante l’an prochain. «Ce sont de mesures préventives. Les gens se fient sur ce pont pour aller travailler et nous ne pouvons prendre de risque malgré les coûts élevés», explique Glen Carlin, premier dirigeant de PJCCI.

Les automobilistes ne devraient donc pas s’inquiéter pour leur sécurité. «Considérant que c’est une structure en fin de vie, je dirais que le pont se porte bien», soutient M. Carlin.

L’ingénieur affirme que PJCCI a les moyens de maintenir le pont sécuritaire et ce, même si son remplaçant devait être livré en retard.

Lorsqu’il sera détruit, aux alentours de 2023, les treillis pourraient possiblement être recyclés pour d’autres structures de la région.

PJCCI estime qu’elle aura investi entre 2009 et 2018, un montant d’environ 500 à 600 M$ dans le pont Champlain datant du début des années 1960.

Articles récents du même sujet