IDS-Verdun

Pont Champlain: Plus de 500 arbres et arbustes seront coupés

Photo: Archives/TC Media

Près de 550 arbres seront prochainement coupés aux abords du pont Champlain et de l’autoroute Bonaventure. Ces travaux sont nécessaires dans le cadre du réaménagement des approches de l’Estacade et de la gestion des eaux contaminées. Un plan de reboisement est déjà en place.

Sur la totalité des arbres qui doivent être abattus, 247 se trouvent aux abords de l’Estacade. Du nombre, seulement cinq sont matures. Ces arbres seront progressivement remplacés durant l’année, assure la société des Ponts Jacques-Cartier et Champlain incorporée. (PJCCI)

Trois strates végétales indigènes (arbres, arbustes et herbacés) seront utilisées pour reboiser le secteur, selon PJJCI.

«Sur les terrains qui longent la portion fédérale de l’autoroute Bonaventure, 300 arbres doivent être coupés en mai ou juin prochain afin d’installer un système de décontamination des eaux contaminées par un ancien dépotoir » indique Julie Paquet, directrice des communications.

Un plan de reboisement de ces terrains est actuellement à l’étude.

Emmanuel Rondia, responsable des campagnes espaces verts et milieux naturels du CRE Montréal soutient que le reboisement doit apporter une plus-value, et ne pas être seulement une mesure de compensation.

«Une grande diversité dans les espèces de végétaux permet d’attirer une plus grande biodiversité et de filtrer les eaux de pluie, par exemple.»

La coupe sera réalisée au cours des prochaines semaines afin de ne pas interférer avec la période de nidification des oiseaux migrateurs, au printemps. PJCCI fera don du bois récolté à l’entreprise montréalaise d’insertion socioprofessionnelle Les Ateliers d’Antoine. Il sera  réutilisé pour des projets de mobilier urbain public.

«La coupe d’arbres a toujours un impact au niveau de la biodiversité, rappelle M. Rondia. Évidemment, l’écosystème en sort perturbé. Il ne faut pas non plus sous-estimer le rôle de 500 arbres dans la réduction des îlots de chaleur.»

Rappelons qu’en juillet dernier, une bande d’arbres de 15 m de long sur les berges non loin de l’Estacade avait été déboisée afin de réaliser le nouveau tracé de la piste multifonctionnelle.

Articles récents du même sujet