Manger et boire local
18:07 21 février 2016 | mise à jour le: 2 mai 2017 à 15:08 Temps de lecture: 2 minutes

[CurioCité] Comment changera-t-on le nom du parc Claude-Jutra?

[CurioCité] Comment changera-t-on le nom du parc Claude-Jutra?

Cette question a été posée sur le site CurioCité où les citoyens de Montréal peuvent s’adresser directement aux journalistes de Métro et poser leurs questions.

***

Le maire de Montréal a annoncé la semaine dernière que le nom du défunt cinéaste Claude Jutra, qui fait l’objet d’allégations de pédophilie, sera retiré des lieux publics à Montréal.

Après la diffusion du témoignage d’une présumée victime du cinéaste, la ministre de la Culture, Hélène David, avait invité les municipalités à remplacer les toponymes lui rendant hommage.

À Montréal, il y a actuellement un croissant de rue dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles et un parc, au coin des rues Prince-Arthur Ouest et Clark, qui porte le nom de Claude Jutra.

Mais comment s’effectueront ces changements?

Les deux noms visés, soit le parc Claude-Jutra et le croissant Claude-Jutra, sont des noms officialisés par la Commission de toponymie du Québec. Montréal devra d’abord demander à la Commission de «désofficialiser» ces toponymes.

Une rencontre entre les commissaires responsables d’officialiser et de «désofficialiser» les noms des lieux publics est organisée tous les deux mois environ, et la prochaine se tiendra la semaine prochaine. Il n’a pas été possible de savoir si Montréal en avait déjà fait la demande.

Bien qu’on ne puisse présumer que les commissaires accepteront de changer ces noms, on indique à la Commission de toponymie du Québec qu’il y a «de fortes chances» pour que cela se fasse. L’un des critères importants, quand on officialise un nom, est qu’il n’y ait pas de dissension, que personne ne s’oppose à ce que ce nom soit donné, a indiqué la Commission à Métro. Elle ajoute que, comme il «semble y avoir un consensus pour demander ce changement», celui-ci sera probablement accepté.

La division du patrimoine à la Ville de Montréal proposera ensuite de nouveaux noms pour ces deux lieux. Les noms proposés seront transmis au comité de toponymie, puis présentés aux autorités politiques avant d’être adoptés par le conseil municipal (qui se réunit une fois par mois).
La Ville de Montréal dit qu’elle entend agir «le plus rapidement possible dans ce dossier».

Articles similaires