Montréal

[CurioCité] Pourquoi fait-il aussi chaud en été qu’en hiver dans le métro?

[CurioCité] Pourquoi fait-il aussi chaud en été qu’en hiver dans le métro?

Cette question a été posée sur le site CurioCité où les citoyens de Montréal peuvent s’adresser directement aux journalistes de Métro et poser leurs questions.

***

Il fait chaud dans le métro simplement parce que contrairement à d’autres réseaux de métro dans le monde, le métro de Montréal n’est pas climatisé et qu’il est entièrement souterrain, il n’y a donc pas de partie extérieure au réseau. Les usagers ressentent donc la chaleur dégagée par les voitures de métro. Le métro de Montréal est toutefois ventilé pour «contrôler la température» à l’intérieur.

Pourquoi n’est-il pas climatisé?
Francois Chamberland, directeur des services d’ingénierie à la STM l’explique dans une vidéo publiée en 2012:

«Ça se fait climatiser un métro, c’est possible. Le métro de Hong-Kong est très bien climatisé, autant les voitures que les stations. Mais le métro de Hong-Kong a été conçu dans les années 2000 pour être climatisé.

Notre métro a Montréal a été conçu dans les années 60 et la climatisation ce n’était pas dans les plans.

Le réseau de New-York, par exemple, est différent du réseau de Montréal. À Montréal, tous les tunnels sont souterrains. À New-York [où les voitures de métro sont climatisées], il y a une partie du réseau qui est souterrain avec des tunnels et il y a une partie à l’extérieur, donc tous les tunnels se terminent par une sortie à l’extérieur ce qui permet à la chaleur de s’échapper des souterrains par les extrémités.

Donc dans notre métro souterrain, si on mettait le système de réfrigérations dans les [nouvelles] voitures [de métro] MPM10 [AZUR], on aurait beaucoup de chaleur rejetée [dans les stations] par chaque train.

On a fait faire des études par des firmes très spécialisées qui nous ont confirmé que la chaleur ne sortirait pas des stations ni des tunnels avec la conception [du réseau de métro] qu’on a [si on ajoutait un système de climatisation aux voitures de métro].

Ce qui en résulterait, c’est un gain de chaleur pour les gens dans les stations [sur les quais] de 3°C.

Et si on mettait un système de climatisation en plus à chaque station, on parle de milliards de dollars [de dépenses supplémentaires].

Ce qu’on fait plutôt à la STM, c’est qu’on investit dans des postes de ventilation beaucoup plus performants, beaucoup plus efficaces pour sortir la chaleur de notre réseau.

Aussi, les voitures MPM10 [AZUR] dégagent beaucoup moins de chaleur que les voitures actuelles.»