Actualités

Montréal-Trudeau: 350 M$ pour un nouveau look

Montréal-Trudeau: 350 M$ pour un nouveau look
Photo: Leslie Schachter

Le terminal international de l’aéroport Montréal-Trudeau fait peau neuve. Les travaux de 350 M$ provenant entièrement d’investissements privés, étaient devenus nécessaires en raison de l’achalandage en croissance d’environ 6% depuis 2003. Les voyageurs pourront bénéficier dès mercredi d’une nouvelle aire d’embarquement moderne de 20 000 m2.

Œuvres d’arts réalisées par les Montréalais Manon De Pauw et Alain Paiement, vitres colorées suspendus au plafond rappelant les vitraux de la métropole, aires de détente, prises de courant et ports USB pour chacun des 1 000 nouveaux sièges, la direction d’Aéroports de Montréal (ADM) n’a pas lésiné pour mettre au goût du jour ses installations dorénavant plus aérées et spacieuses.

«Je pense que là, nous scorons assez forts. On ne peut pas être au niveau des aéroports de Londres ou de Paris, mais on développe une ère haut de gamme», a déclaré le pdg d’ADM, James C. Cherry, soulignant du même souffle que la section était dépassée comparativement plusieurs aéroports européens. La dernière modernisation du terminal international, notamment la salle des douanes, datait de 2005.

Le chantier, qui s’est échelonné sur cinq ans, a été inauguré en grande pompe le 10 mai, quatre mois avant l’échéancier initial.

Montréal à l’honneur
Les bannières québécoises ont été privilégiées pour les nouveaux commerces. On retrouve même une réplique d’un food truck sur place. «Auparavant, on pouvait voir toutes les mêmes chaînes que partout ailleurs dans l’aéroport. Maintenant, on a fait de la place aux restaurateurs montréalais», indique M. Cherry.

Les musées possèdent aussi des vitrines pour retracer l’histoire et marquer les points d’intérêts incontournables de la métropole.

«On veut que les gens qui viennent ici se sentent à Montréal et au Québec dès leur arrivée à l’aéroport. Il faut le voir comme une extension de la ville», souligne M. Cherry, montrant la mini-avenue des Canadiens.

Plus vert
La nouvelle section du terminal international, où 15,6 millions de passagers ont transité l’an dernier vers 136 destinations, vise une certification LEED, un standard d’efficacité énergétique des bâtiments.

Les lumières DEL, les stores intelligents conçus par des étudiants de l’Université Concordia notamment, permettent des économies appréciables sur la facture d’électricité. Grâce à des équipements à faible débits dans les salles de bain, la consommation d’eau a été réduite de 36%.

«Dans les dernières années, nous avons doublé la superficie de notre aéroport et diminué de la moitié de nos coûts énergétiques. C’est le genre d’investissement qui nous revient rapidement», croit M. Cherry.

ADM compte maintenant s’attaquer à la façade de Montréal-Trudeau, son prochain grand chantier. Construit en 1941, le site de l’aéroport génère aujourd’hui 27 000 emplois directs.