Montréal

Le parc Belmont de retour en 2017

Le parc Belmont, premier parc d’attractions de Montréal et destination touristique par excellence de 1923 à 1983, revivra pour le 375e anniver­saire de la ville.

La Société des célébrations du 375e anniversaire en fera l’annonce officielle aujourd’hui.

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville prépare plusieurs activités liées au parc Belmont afin de souligner son apport au quartier. Cela sera aussi un excellent prétexte pour tisser des liens avec les résidants et les nouveaux arrivants.

En effet, Nathalie Fortin, directrice du CLIC de Bordeaux-Cartierville, explique que le comité des fêtes du quartier a choisi de ressusciter le fameux parc Belmont, «emblème du quartier», parce que «c’est un thème rassembleur pour les citoyens de toutes les cultures». L’arrondissement ac­cueille beaucoup de familles immigrantes et souhaite «leur raconter l’histoire du quartier à travers le parc Belmont».

Les festivités se dérouleront en trois temps au cours de l’été 2017. Au mois de juillet, il y aura une fin de semaine consacrée entièrement au parc Belmont. À l’endroit où il se trouvait, les citoyens pourront revivre le côté historique du parc champêtre qu’était le parc Belmont avant d’être un parc d’attractions. Comédiens en costumes d’époque, carrousel et pique-nique rustique sont au programme.

«Je suis allée là toute mon enfance. Aller au parc Belmont, c’était comme si on allait au bout du monde. Cartierville, c’était la campagne à cette époque. C’était loin, très loin!» –Nathalie Fortin, directrice du CLIC de Bordeaux-Cartierville, qui fait partie des Montréalais dont l’enfance a été marquée par le parc Belmont

Dans un deuxième temps, un «parc Belmont mobile» sera créé et sillonnera les parcs de l’arrondissement pour faire revivre l’ambiance du lieu à petite échelle grâce à des jeux et des mises en scène.

Finalement, les enfants participant au camp de jour des loisirs de l’Acadie passeront leur été à fabriquer des costumes et des marionnettes pour un grand défilé qui aura lieu dans les rues de l’arrondissement.

Mme Fortin prévient cependant les citoyens de ne pas s’attendre à monter dans des montagnes russes. Vu le petit budget de 85 000 $ qui lui a été accordé par la Ville, l’arrondissement devra redoubler d’efforts pour être créatif et «faire en sorte que l’événement soit le plus grandiose possible».