Montréal
15:47 23 juin 2016 | mise à jour le: 23 juin 2016 à 18:07 Temps de lecture: 3 minutes

Le boulevard Saint-Michel restera une voie de transit

Le boulevard Saint-Michel restera une voie de transit
Photo: TC Media/Catherine Paquette

Alors que la Ville de Montréal prévoit reconstruire à neuf le boulevard Saint-Michel sans en changer l’aménagement, Projet Montréal déplore qu’aucune mesure ne soit prise pour le rendre plus convivial et sécuritaire pour les piétons et cyclistes.

Dès cet été, le tronçon entre les rues Shaugnessy et Jarry de l’artère fera l’objet d’un chantier majeur où les égouts, les conduites d’eau, la chaussée et l’éclairage seront remis à neuf, au coût de 18 M$.

Le conseiller du district François-Perreault, Sylvain Ouellet, dénonce toutefois la reconstruction à l’identique du boulevard en 2017, alors qu’il y aurait à ses yeux place à de nombreuses améliorations.

«Ça pourrait être bien plus agréable et sécuritaire de marcher sur Saint-Michel. C’est un endroit central pour les gens du quartier, et il y a ici un milieu de vie avec des commerces et des résidences», affirme-t-il lors d’une visite des lieux avec TC Media.

Comme il est prévu pour les chantiers de la rue Jarry et de l’avenue Papineau, le conseiller considère qu’il serait nécessaire d’ajouter des aménagements pour les piétons. La construction d’un «trottoir boulevard», où la voie routière serait séparée par un mobilier urbain et ainsi faciliterait le déplacement des piétons, serait de mise, pense-t-il.

«[Au coin L-O David et Saint-Michel] beaucoup de personnes traversent, simplement parce qu’ils veulent se rendre du centre de loisirs à la piscine du centre John-F.-Kennedy, mais il n’y a pas de traverse piétonne. Essayez de traverser ici, c’est très dangereux», constate-t-il.

Travaux pressants
L’administration Coderre précise que le terre-plein central sera verdi, et que toutes les traverses piétonnes déjà existantes seront remises à neuf, ainsi que l’éclairage.

La Ville rejette toutefois la possibilité d’apporter des changements à la géométrie de cette voie de transit qui subira encore davantage de pression lorsque le Service rapide par bus (SRB) sera instauré sur le boulevard Pie-IX.

«Le but c’est que les voitures y circulent pour entrer et sortir le plus rapidement possible de notre quartier. On ne pourra pas faire de grands trottoirs verdis parce que c’est une voie de transit», explique la mairesse de l’arrondissement, Anie Samson.

La construction prochaine du SRB Pie-IX, qui devrait se terminer en 2022, ne donnait pas le temps à la Ville de procéder à un réaménagement complet tel que le souhaiterait le conseiller Ouellet.

«Ce sont des travaux qu’on doit faire rapidement, on n’a pas de temps à perdre, ajoute la mairesse. Ça aurait été dommage de retarder encore le SRB, on est dans une logique de coordination.»

L’avenue Papineau, qui fait également l’objet d’un chantier du même type, sera quant à elle réaménagée au nord de l’autoroute 40 afin d’assurer une continuité avec la valorisation du Complexe environnemental Saint-Michel, justifie Mme Samson.

Les travaux pour le boulevard Saint-Michel débuteront au mois d’aout 2016 et se termineront en septembre 2017.

 

Articles similaires