National

Un bambin retrouvé mort sur le banc d’une voiture

Un bambin retrouvé mort sur le banc d’une voiture
Photo by: Photo: TC Media-Alexandre Parent-Léveillé

Un bambin de moins d’un an a été retrouvé mort, mercredi en fin d’après-midi, sur le banc d’une voiture stationnée sur la rue des Près à Saint-Jérôme, devant le Centre de la petite enfance (CPE) Notre-Dame.

Le garçonnet pourrait avoir été oublié dans le véhicule. Des manœuvres de réanimation ont été effectuées, mais sans succès. Le Service de police de la Ville de Saint-Jérôme a transféré l’enquête à la SQ à 18h30 mercredi comme c’est toujours le cas lorsque l’enfant a moins de six ans.

«Nous tentons d’éclaircir les circonstances du décès de l’enfant. Nous avons plusieurs témoins à rencontrer, dont les parents», indique la porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ), Audrey-Anne Bilodeau.

Une autopsie sera effectuée sur le corps du bambin afin de confirmer la cause exacte de son décès.

«Je connaissais les parents depuis longtemps»
Au CPE, situé au 570 rue des Près (à proximité de l’École polyvalente Saint-Jérôme), la directrice, Huguette Tremblay, semblait bouleversée lorsque TC Media l’a rencontré.

«Je connaissais les parents depuis longtemps, a soufflé la directrice qui a néanmoins refusé de confirmer si le bambin fréquentait son CPE. Nous avons une équipe extraordinaire, nous allons nous soutenir. Je reçois beaucoup de messages de soutien. C’est une journée difficile pour tout le monde».

Mme Tremblay a été avare de commentaires sur les raisons qui ont mené à la mort du garçonnet. «Selon l’information préliminaire qu’on a, la victime n’était pas sous leur surveillance lorsque c’est arrivé», a toutefois précisé Mme Bilodeau qui ajoute qu’il faut être prudent avant de faire mauvaise presse à une entreprise.

Les parents ébranlés
Les parents, qui allaient mener leur enfant à la garderie, étaient peu loquaces, mais cachaient mal leur émotion, jeudi matin.
«Je ne peux rien dire, c’est assez émouvant comme ça», a dit une mère de famille. «Mon Dieu, c’est trop horrible», a lancé une autre à qui on venait de lui apprendre la nouvelle.

Plusieurs médias et quelques curieux étaient massés devant le CPE.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *